Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Six Indonésiennes se noient au large de la Malaisie

logo de 20 Minutes 20 Minutes 19.01.2022 AFP

Le drame se serait produit alors que les migrantes tentaient d’entrer illégalement sur le territoire malaisien, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Un bateau transportant des migrants depuis l’archipel de Batam (photo) vers l’État de Johor en Malaisie a chaviré. Les corps de six victimes ont été repêchés mardi. © Photo d’illustration/Wikipédia/Andrew Harvey/CC BY 3.0 Un bateau transportant des migrants depuis l’archipel de Batam (photo) vers l’État de Johor en Malaisie a chaviré. Les corps de six victimes ont été repêchés mardi.

Six Indonésiennes se sont noyées au large de la Malaisie après le chavirage de leur bateau au cours d’une tentative présumée d’entrer illégalement dans le pays, ont annoncé les autorités malaisiennes mercredi.

Les naufrages sont fréquents dans la zone où de nombreux migrants tentent de passer sur des embarcations de fortune d’Indonésie en Malaisie, pays d’Asie du Sud-Est relativement plus riche.

Les corps ont été retrouvés mardi, après l’accident du bateau qui transportait 13 migrants illégaux indonésiens depuis l’archipel de Batam (dans la région de Sumatra) vers l’État de Johor en Malaisie.

Nurul Hizam Zakaria, un responsable des garde-côtes malaisiens a expliqué que des pêcheurs avaient rapporté avoir retrouvé six survivants près de la côte après un accident maritime.

Marins suspectés de trafic d’êtres humains

Un autre survivant et six femmes noyées ont ensuite été retrouvés au cours de recherches. Deux marins ont été remis à la police car ils sont soupçonnés de trafic d’êtres humains, a indiqué le responsable.

Le mois dernier, 21 migrants indonésiens avaient trouvé la mort au cours d’un voyage en mer vers la Malaisie quand leur bateau a chaviré dans la même zone. Des Indonésiens cherchent souvent à entrer en Malaisie illégalement par la mer pour trouver du travail. Des millions de migrants de pays pauvres d’Asie, souvent sans papiers, travaillent dans la construction, l’industrie manufacturière ou l’agriculture en Malaisie.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon