Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Bouleversé, Yann Moix rend hommage à la policière suicidée

logo de Le Matin Le Matin 19.11.2018 Laurent Siebenmann

Fin septembre sur C8, le polémiste avait lâché une phrase très dure face à Maggy Biskupski qui s'est donné la mort la semaine dernière.

C'est un Yann Moix très ému qui a pris la parole, samedi soir sur C8, dans «Les Terriens du samedi», pour évoquer la mémoire de Maggy Biskupski, cette policière qui s'est donné la mort la semaine dernière.

Et pour cause. Fin septembre, le polémiste avait tenu face à elle, toujours sur le plateau de Thierry Ardisson, des propos extrêmement durs, lâchant notamment: «La peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans les endroits dangereux.» Une phrase qui avait fait scandale et dont le chroniqueur avait reconnu, quelques jours plus tard, la maladresse.

«C'est terrible quand vous vous êtes invectivé avec quelqu'un (...) que vous apprenez qu'une personne que vous avez vu réellement, en face de vous, si jeune, n'est plus là, a confié Moix ce samedi, les larmes aux yeux. Vous vous dites que la mort a toujours tort et que pourtant elle a toujours le dernier mot.»

La voix tremblante, Yann Moix a conclu: «Si elle était là aujourd'hui, peut-être que je parlerais très longtemps avec elle après le débat et que je ne partirais pas aussi rapidement que je l'ai fait la dernière fois. Je crois que, dans des moments comme ça, le silence et le respect l'emportent. Et que pendant les semaines qui vont venir, je ne pourrai pas m'empêcher de penser à elle régulièrement...»

Les mots très durs de Yann Moix face à deux policiers

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon