Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Magasins bio : quelles sont les meilleures enseignes ?

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle il y a 6 jours Catherine Bézard
Magasins bio : quelles sont les meilleures enseignes ? © Edwige Lamy Magasins bio : quelles sont les meilleures enseignes ?

Les enseignes bio usent d’une artillerie lourde pour se démarquer, garder leur indépendance et lutter contre la concurrence de la grande distribution. Le point sur leurs atouts et ce qui fait fait leur différence.

"Un magasin bio indépendant doit être comme une épicerie fine avec ses rayons à la coupe, du bon pain au levain, des fruits et légumes locaux et des conseils précieux" affirme Didier Perréol président de Synabio (Syndicat des transformateurs et distributeurs bio) et fondateur d’Etikable (premier importateur de quinoa, créateur de Priméal, du Pain des Fleurs, etc.). Autrement dit, ce supplément d’âme qui les différencie peut-être plus que les prix. Coopératives, structures familiales, groupements de commerçants ou réseaux de franchisés, ces chaînes ont remplacé les boutiques de quartier que l’on disait "diététiques" pour faire valoir "la bio" (qui ne se contente pas de définir un mode de production mais inclut un engagement et des valeurs) et non pas "le bio".

Biocoop en tête pour défendre l’agriculture

À la fois coopérative et SARL, Biocoop (créée en 1986) défend dans ses 680 points de vente l’agriculture biologique et ses acteurs. Première enseigne à supprimer les bouteilles d’eau en plastique (entre 2009 et 2017) ; à renoncer aux transports par avion ; à privilégier le zéro déchet avec 1/3 de vrac, (elle promet la moitié pour 2025) ; à lutter contre les aliments ultra transformés grâce à l’indice Siga (Score scientifique qui permet d’évaluer le niveau de transformation des aliments. Infos : https://siga.care), elle est l’exemple gagnant. Avec 8.000 producteurs locaux, Biocoop s’affranchit des fournisseurs qui fabriquent du bio en même temps que du conventionnel et dont les actionnaires vendraient des pesticides ou des produits avec OGM. À apprécier : son quinoa cultivé autour de la Loire, ses avocats de Sicile et les bons conseils d’un personnel averti.

biocoop.fr

NaturéO , une offre très variée

Quatorze bougies et cinquante magasins, NaturéO incarne la bio moderne. Fondé par Xavier Travers et son père, le concept de supermarchés où l’on trouve de tout joue la convivialité. Rayons alimentaires traditionnels (boucherie, charcuterie, fromagerie) en libre-service ou à la coupe, 80% des produits d’origine française ; belle présence de surgelés, plus de 10.000 références (beauté, santé et hygiène comprises), NaturéO inaugure un nouvel espace Maison et Bien-Être. Sous sa marque ou pas, tous les produits favorisent l’équitable, le local et la conversion.

natureo-bio.fr

© Fournis par Femme Actuelle © NaturéO

Marcel & Fils, priorité aux producteurs locaux

"Des lieux joyeux, gourmands, populaires et contemporains", c’est ainsi qu’Emmanuel Dufour définit sa marque Marcel & Fils née en 2010. Le réseau de 36 succursales au design épuré s’étend de l’Occitanie à la région Provence-Côte d’Azur et emploie 300 salariés. Priorité aux produits locaux et régionaux (1/4 des rayons). L’enseigne s’occupe du transport, ne discute pas le prix des producteurs, les accompagne en conversion et les suit à long terme. Sa marque propre est déclinée à partir de produits locaux et les agrumes sont importés de Corse.

marcel-et-fils.com

© Fournis par Femme Actuelle © Marcel & Fils

L’Eau vive, pain frais et produits de saison

La famille Cotte a le succès modeste malgré la création depuis 2000 de 65 magasins dont 25 en propre, (Rhône-Alpes, Sud-Ouest Corse, Guadeloupe et Île-de-France). Mais elle est fière de ses premières fontaines de pâte à tartiner du marché, de son eau vendue en vrac et de son fournil… Posé au pied du massif de Belledonne, sa source donne un merveilleux levain aux pains bio livrés précuits dans tous les magasins. À l’assortiment national s’ajoute la préférence locale. À Saint-Alban-Leysse, le responsable salarié Guillaume Croze ne vend ni ananas ni mangue mais des patates douces françaises, du miel et des produits laitiers des fermes alentour.

eau-vive.com

© Fournis par Femme Actuelle © Juice Images - Fotolia

Le Grand Panier Bio, des rayons à la coupe régionaux

Implantée depuis 1997 à Clermont-Ferrand, l’enseigne familiale quadrille la France avec ses 19 franchises. Elle promeut le régional à travers ses rayons à la coupe de fromages et de viande (filière Cœur de Terroir de l’Allier) ; soigne le local avec ses paniers de fruits et légumes et signe sa propre ligne de conserves en bocaux, Les Délices de Clarisse.

grandpanierbio.bio

La Vie Claire, petits prix et grands formats

Rachetée en 1996 par la famille Pelen (ex-fondateurs de Bjorg et Bonneterre), la doyenne des enseignes bio a lancé sa propre marque (1.974 références), vendue dans ses 366 magasins. Elle séduit pour ses promos et ses petits prix sur 75 articles, ses multiples variétés de farines et céréales en format XXL, ou la gamme Bord à Bord de recettes bretonnes à base d’algues. Via l’appli Phenix, on peut réserver des paniers d’invendus à 5€ au lieu de 15€ et choisir des fruits secs équitables, issus de son programme "Happy Village".

Lavieclaire.com

© Fournis par Femme Actuelle © La Vie Claire

Biomonde, proximité et convivialité avant tout

Groupement de magasins bio, Biomonde s’identifie par son logo présent chez ses 200 "coopérants". Seule enseigne à ne pas avoir de vente en ligne, ni de produit en nom propre, les adhérents misent sur les rayons à la coupe, un accueil personnalisé et le local. "Nous n’aurons jamais de carottes sous entrants cultivées en Moldavie et mises en bocaux par des écolières", tranche Marjorie François, présidente du groupe et propriétaire de deux boutiques. De sensibilité équitable, Biomonde défend les producteurs et les petits commerces de proximité si appréciés durant le confinement.

biomonde.fr

© Fournis par Femme Actuelle © Biomonde

Naturalia : un pied dans la grande distribution

Créée à Paris en 1973 par un couple d’agriculteurs, l’enseigne a été rachetée en 2008 par le groupe Casino (Monoprix) qui en a fait un mastodonte de 200 boutiques de villes. Engagement contre le gaspillage, achats en vrac récompensés par des points qui comptent double, on y fait ses courses avec plaisir …

naturalia.fr

Un nouveau label

À l’initiative de Biocoop et d’autres partenaires agricoles, le logo Bio Équitable en France estampille tout ce qui est issu d’une bio qualitative rémunérant justement les producteurs. À ne pas le confondre avec le logo Bio Français Équitable de la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB) qui ne tient pas compte du facteur social.

Parole de producteur

Producteur de légumes plein champ dans les Hauts-de-France, Mathieu Lancry, administrateur de Biocoop et président de Norabio et Forébio, défend "une agriculture équitable et sans traitement, ce que le logo Zéro résidu de pesticides ne garantit pas. Biocoop offre une trajectoire sécurisante aux paysans en s’engageant à acheter 60% de leurs productions. Nous voulons que l’État soutienne le commerce équitable Nord-Nord avec un label unique qui faciliterait la durabilité, protègerait producteurs comme consommateurs de l’augmentation des prix et de la qualité des produits."

Pour aller plus loin

À lire : Marion Haas (ex-productrice de fromages dans la Drôme) livre cent recettes bio inratables et convainc ses lecteurs de soutenir les circuits courts et les enseignes indépendantes. Et si ma fourchette pouvait sauver ma planète, Marion Haas, éditions du Rouergue, 208 p, 25 €.

© Fournis par Femme Actuelle Et si ma fourchette pouvait sauver ma planète, Marion Haas, éd. du Rouergue. Editions du Rouergue

Les principaux labels bio

  • AB et Eurofeuille : tous deux européens, ils garantissent l’absence de pesticides et engrais synthétiques, et un cahier des charges strict, sous le contrôle d’organismes indépendants.
  • Demeter : depuis 1924, il certifie tous les produits issus de l’agriculture biodynamique, à condition qu’ils soient également labellisés bio.
  • Bio Cohérence : il rassemble producteurs, transformateurs, consommateurs pour valider une agriculture biologique aux convictions sociales et environnementales.

A lire aussi :

Nos bons plans et astuces pour acheter des produits bio

10 pièges du bio à éviter

Bio : des marges exorbitantes et des produits souvent ultra-transformés !

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

image beaconimage beaconimage beacon