Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Emma Raducanu change encore de coach

logo de 20 Minutes 20 Minutes 25.09.2021 AFP

Comme après Wimbledon, la récente lauréate de l’US Open cherche un nouvel entraîneur «qui a l’expérience de la WTA au plus haut niveau».

Emma Raducanu lors du dernier US Open. © USA TODAY Sports Emma Raducanu lors du dernier US Open.

Emma Raducanu, la toute fraîche gagnante de l’US Open, cherche un nouvel entraîneur après avoir annoncé vendredi qu’elle se séparait d’Andrew Richardson, qui l’entraînait depuis juillet seulement.

Richardson, par ailleurs coach de jeunes joueurs britanniques, avait commencé à travailler avec Raducanu au Bromley Tennis Centre près du domicile de jeune femme de 18 ans, dans la région du Kent (sud-est), puis l’a accompagnée à New York pour participer aux qualifications du tournoi du Grand Chelem, son deuxième tournoi majeur.

Il remplaçait alors Nigel Sears, le beau-père d’Andy Murray, qu’Emma Raducanu avait congédié après avoir atteint les 16e de finale à Wimbledon en juillet.

«J’ai compris que j’avais maintenant besoin de quelqu’un qui a l’expérience de la WTA au plus haut niveau»

«Après Wimbledon, je n’étais qu’au 200e rang mondial et, à l’époque, je pensais qu’il serait bon de faire un essai avec Andrew et nous sommes allés aux Etats-Unis mais je n’aurais jamais pensé gagner l’US Open», a déclaré Raducanu lors d’une réunion organisée par la British Lawn Tennis Association vendredi.

«À ce point de ma carrière, et alors que je joue contre les meilleures mondiales, j’ai compris que j’avais maintenant besoin de quelqu’un qui a l’expérience de la WTA au plus haut niveau», a-t-elle souligné. «Je manque tellement d’expérience et j’ai vraiment besoin pour me guider de quelqu’un qui a déjà connu cela».

Elle a concédé que la décision de se séparer de Richardson a été difficile à prendre. «Évidemment, après avoir partagé une telle expérience avec votre équipe, c’est difficile de devoir dire cela à quelqu’un mais je pense que c’est ce qu’il me faut».

Raducanu, qui n’a participé à son premier tournoi WTA à Nottingham (Angleterre) qu’en juin et n’a joué que deux autres tournois avant sa victoire à l’US Open, a précisé qu’elle attendait toujours de décider quand elle allait retourner sur les courts. Le prestigieux tournoi américain d’Indian Wells débute le 6 octobre.

22e joueuse mondiale après son sacre à l’US Open, elle peut toujours se qualifier pour les finales WTA à la fin de la saison.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon