Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'Inde devrait accueillir un E-Prix en 2022-23

logo de motorsport.com motorsport.com 17.01.2022 Rachit Thukral

La Formule E a annoncé que la ville indienne d'Hyderabad allait peut-être accueillir une course lors de la saison 2022-23, la première de la Gen3. L'État de Telangana a signé une lettre d'intention auprès de la Formule E afin d'accueillir le championnat tout électrique en Inde pour la première fois. Un accord formel devrait être trouvé d'ici trois mois.

La première course devrait avoir lieu entre décembre 2022 et mars 2023, sur un circuit de 2,3 km surplombant le lac Hussein à Hyderabad, la quatrième plus grande ville du pays. Le Telangana souhaite devenir la plaque tournante des véhicules électriques en Inde, avec cet E-Prix soutenu par le groupe Greenko, leader indien des énergies renouvelables.

Alberto Longo (PDG de la Formule E) et Agus Zomero (directeur du projet circuit) étaient présents pour la cérémonie officielle à Hyderabad lundi matin, tout comme Dilbagh Gill (directeur de l'écurie Mahindra Racing).

"Nous annonçons aujourd'hui [Hyderabad] comme ville candidate, mais elle sera bientôt une ville officielle au calendrier de la Formule E", déclare Longo. "Espérons que cela se fera très bientôt et que nous pourrons profiter d'une course ici à Hyberabad dans les mois à venir. Espérons être ici entre les mois de décembre 2022 et de mars 2023."

Mahindra Racing et la Formule E essaient depuis un certain temps d'organiser une course en Inde, quatrième plus grand marché automobile au monde, mais les tentatives précédentes avaient été vaines. Il y a un an, avant le début de la septième saison de FE, Longo avait fait savoir que l'Inde était "super haut" sur la liste de pays que le championnat souhaiterait visiter à l'avenir.

Si la course a bel et bien lieu, elle sera le premier événement d'un Championnat du monde FIA dans ce pays depuis le Grand Prix d'Inde de Formule 1 en 2013, et on y retrouvera la nouvelle monoplace Gen3, dont la puissance est de 350 kW (environ 470 ch).

Lire aussi :La Formule E n'exclut pas l'hydrogène pour la Gen4Maserati débarque en Formule E Alexander Sims, Mahindra Racing, M7Electro, Alex Lynn, Mahindra Racing, M7Electro © Motorsport.com Alexander Sims, Mahindra Racing, M7Electro, Alex Lynn, Mahindra Racing, M7Electro

Alexander Sims, Mahindra Racing, M7Electro et Alex Lynn, Mahindra Racing, M7Electro, lors de l'E-Prix de Valence 2021

© Fournis par motorsport.com

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: motorsport.com

image beaconimage beaconimage beacon