Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Déconfinement: des lignes du métro parisien déjà bondées ce lundi matin

logo de BFMTV BFMTV 11/05/2020 Hugo Septier

Sur certaines lignes extrêmement fréquentées de la capitale, les distances de sécurité ont bien du mal à être respectées par les utilisateurs en raison de la forte affluence.

Une rame de métro parisienne (Photo d'illustration) © AFP Une rame de métro parisienne (Photo d'illustration)

Il s'agissait de l'une des grandes interrogations de ce lundi matin. Alors que s'amorce le premier jour de déconfinement pour les Français, les transports en commun semblent, dès les premières heures de la journée, pris d'assaut par les utilisateurs. 

Des distances de sécurité difficiles à respecter

Comme l'a constaté une équipe de BFMTV dans la ligne 13 du métro parisien, les distances de sécurité mises en place par la RATP ont rapidement volé en éclats puisque de nombreuses personnes se trouvent à moins d'un mètre les unes des autres. Pour autant, le port du masque semble généralisé et bien respecté. 

Pour ce qui est de la ligne 13, l'une des plus fréquentées du réseau parisien, cette forte affluence peut également s'expliquer par un trafic déjà perturbé. Ce lundi matin, les utilisateurs ont en effet du attendre près de 40 minutes l'arrivée de la première rame. La RATP a toutefois assuré que 75% des métros devraient circuler ce lundi à Paris, dont 85% sur cette seule ligne 13. 

Ces inquiétudes ont également été repérées sur les réseaux sociaux, puisque plusieurs internautes ont fait état d'attroupements devant les stations desservant cette même ligne. Sur le reste du réseau, l'affluence ne semble pas si intense. En témoigne ce message, toujours publié sur Twitter, d'un voyageur qui fait état d'une "fréquentation pas du tout revenue à la 'normale'" sur la ligne 4. 

Des RER moins fréquentés? 

En ce qui concerne les RER, une autre équipe de BFMTV a pu constater que les distances de sécurité semblaient mieux respectées. Dans une rame en direction de Paris, les voyageurs occupent un siège sur deux et portent également tous des masques. L'accès aux trains a d'ailleurs été refusé à plusieurs personnes qui n'étaient pas équipées. 

Sur d'autres lignes plus fréquentées, notamment celle du RER A, la situation pourrait être plus délicate à mesure qu'avance la journée. Sur les réseaux sociaux, plusieurs utilisateurs ont d'ailleurs fait état de voyageurs qui commencent à se rassembler sur les plateformes des trains, faute de places assises.

Retrouvez des moyens de soutenir les soignants, les chercheurs, et les personnes en difficulté en cliquant ici

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon