Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Anne Goscinny, troublante «Romance»

logo de Paris Match Paris Match 10/08/2022 Par Valentine L. Delétoille

Dans « Romance », la fille de René Goscinny s’invente subitement un double de papier pour raconter et dépasser ses traumatismes. Troublant.

© STEPHANE LAVOUE

Jeanne, traductrice quinquagénaire, élève son fils Simon, certainement la relation la plus prenante de sa vie. Son ex-mari et elle ont trouvé un équilibre, utilisant le palier entre leurs deux appartements comme bulle commune. De son côté du couloir, elle observe leur enfant grandir. Sa tristesse à elle ne semble pas prendre une ride, contrairement à son visage qu’elle n’ose plus regarder.

Lire aussi:Anne Goscinny, Sylvie Uderzo, Isabelle Magnac : les dames d'Astérix

Pour s’en détacher, elle tente toutes sortes de thérapies jusqu’à se résigner à la plus violente : percer cette bulle et déménager. C’est au cours de ses recherches immobilières qu’elle fera la connaissance de Romance, une fillette qui va lui permettre d’entendre enfin son histoire, dans une maison qui ne lui est pas inconnue.

Lire aussi:Anne Goscinny, la grande sœur du petit Nicolas

Derrière Jeanne, c’est Anne qui semble partir à la rencontre de la petite fille qu’elle fut et de laquelle elle s’est détournée pour échapper à ses traumatismes d’enfant, à commencer par la mort soudaine de son père, en 1978. Lorsqu’elle pénètre dans la maison, Jeanne entame une introspection et se cache derrière un subterfuge très romanesque. L’entrée dans cette «Romance » est déstabilisante et donne l’impression de tout voir en double: deux figures de père, deux espaces-temps, deux Jeanne… Malgré ce tournant invraisemblable, le lecteur s’attache à l’écriture sensible d’Anne Goscinny comme à un fil d’Ariane pour suivre la traversée redoutée d’une vie.

«Romance», d’Anne Goscinny, éd. Grasset, 200 pages, 17,50 euros.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon