Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Camus, Duras, Brasillach... Mille livres de François Mitterrand "qui révèlent son intimité de lecture" aux enchères

logo de Europe 1 Europe 1 29/10/2018 Marthe Ronteix

À l'occasion de la vente aux enchères d'une partie de la collection de livres de François Mitterrand jusqu'à mardi, l'expert Jean-Baptiste de Proyart, est venu présenter certains ouvrages au micro de Mathieu Noël lundi.

Camus, Duras, Brasillach... Mille livres de François Mitterrand "qui révèlent son intimité de lecture" aux enchères © Capture d'écran Europe 1 Camus, Duras, Brasillach... Mille livres de François Mitterrand "qui révèlent son intimité de lecture" aux enchères

Mille livres de la bibliothèque personnelle de François Mitterrand sont mis aux enchères par la maison de vente Piasa à Paris, jusqu'à mardi. Cette petite partie de la collection, qui contient des ouvrages de François Mauriac, d'Albert Camus ou encore de Marguerite Duras, est estimée à 450.000 euros. Jean-Baptiste de Proyart, libraire et expert qui a créé le catalogue de cette vente, détaille au micro de Mathieu Noël lundi ce que cette collection raconte de la personnalité de l'ancien président.

Des livres qui "appartiennent aux Français". "Gilbert Mitterrand [le fils de François Mitterrand] n'est pas collectionneur", explique Jean-Baptiste de Proyart. "Les livres étaient dans des cartons. Ils les ont gardés pendant un moment puis s'est posée la question de la destinée de ces livres qui sont précieux et qui vont le devenir encore plus. [Avec cette vente], on découvre que ces livres appartiennent à la communauté des acheteurs et des Français." 

Une collection surprenante. Les livres proposés à la vente comptent aussi des oeuvres d'auteurs de droite comme Brasillach, Maurice Barrès ou encore Lucien Rebatet et Drieu la Rochelle. "C'est tout un ensemble de mille livres qui révèle l'intimité de lecture de François Mitterrand de son adolescence jusqu'aux dernières années de sa vie. J'ai été très surpris [de ce que j'ai découvert]", confie l'expert.

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Une fiche récapitulative manuscrite dans chaque ouvrage. Dans chaque exemplaire, François Mitterrand avait glissé une bande de papier verticale. "Par exemple, dans Le matin des magiciens de Louis Pauwels - un roman des années 1960 qui est édition originale -, on voit ce papier qui résume les informations du livre. C'est écrit à la plume par François Mitterrand. À chaque fois, il est de même largeur. On voit le prix payé, '250 francs', toujours entouré d'un carré. Il marque également '1970' et si on le retourne, on voit le papier entête de l'Élysée", détaille Jean-Baptiste de Proyart pour Europe 1.

Des dédicaces prestigieuses. Parmi les ouvrages mis en vente, plusieurs comportent des dédicaces à l'adresse de François Mitterrand. Parmi eux, il y a une édition originale de 1954 de Les Justes d'Albert Camus : "À monsieur le ministre de l'Intérieur, en souvenir d'une juste cause, avec l'hommage déférent d'Albert Camus." "Il rappelle ainsi le réseau de résistants dont il a fait partie de manière assez proche de François Mitterrand", explique le libraire.

De son côté, François Mauriac, homme de droite et oncle de François Mitterrand, lui a adressé quelques mots sur la page de garde de sa biographie du général de Gaulle : "À François Mitterrand, qui ne sera pas d’accord, bien sûr… En souvenir."

Publicité
Publicité

Plus de Europe 1

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon