Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Rennes. Dominique A rouvre l’Espace Ouest-France

logo de Ouest-France Ouest-France 17/09/2020 Linda BENOTMANE.
Dominique A est le premier invité de la librairie Le Failler pour la réouverture de l’espace Ouest-France. © Ouest-France Dominique A est le premier invité de la librairie Le Failler pour la réouverture de l’espace Ouest-France.

L’artiste nantais est le premier invité de la librairie Le Failler pour la réouverture de l’Espace Ouest-France, ce jeudi 17 septembre 2020. Avec le masque et un siège de distance.

« Ce moment particulier m’a galvanisé. Je me suis rendu compte que je n’avais pas envie de m’arrêter. » Dominique A a rouvert l’Espace Ouest-France, ce jeudi soir à Rennes. Le public peut ainsi renouer avec les rencontres proposées en partenariat avec la libraire Le Failler. Et pourtant, la salle est loin d’être pleine. « Peut-être la peur du coronavirus », glisse une fan de Dominique A qui n’aurait pas manqué ce rendez-vous. Une trentaine de personnes sont assises, respectant un protocole sanitaire strict.

Le chanteur et musicien nantais est venu présenter son livre d’entretien biographique réalisé avec le journaliste rennais Grégoire Laville. Il s’intitule Dominique A, solide.

Il évoque ses débuts dans les années 1990. « Je ne me sentais pas bien avec les codes de la masculinité. Je voulais les démolir. » Dans son premier album, La Fossette (1992), le compositeur interprète révélait une voix androgyne et effacée, avec des sons minimalistes.

Depuis les années 1990, on se souvient de ses morceaux : Rendez-nous la lumière, Twenty-Two Bar…. Dans le livre, pour la première fois, il se livre au long cours sur sa vie, sa musique, ses admirations artistiques. Ainsi, Dominique A permet d’en apprendre davantage sur sa carrière et son évolution artistique.

La prochaine rencontre à l’Espace Ouest-France aura lieu lundi 21 septembre, avec l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, pour son ouvrage Rumeurs d’Amérique. Frédéric Paulin présentera La Fabrique de la terreur, le 22 septembre.

Publicité
Publicité

Plus de Ouest-France

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon