Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Législatives : Emmanuel Macron s’exprimera à 20 heures, après le revers de son parti

logo de Le Parisien Le Parisien 22/06/2022 Le Parisien avec AFP
Faute de majorité absolue, le président devra composer et négocier avec les uns et les autres pour faire passer ses réformes. Un jeu d’équilibriste qui pourrait mener jusqu’à la dissolution en cas de paralysie. LP / Olivier Corsan © olivier corsan Faute de majorité absolue, le président devra composer et négocier avec les uns et les autres pour faire passer ses réformes. Un jeu d’équilibriste qui pourrait mener jusqu’à la dissolution en cas de paralysie. LP / Olivier Corsan Une prise de parole qui clôt 48 heures mouvementées pour le président de la République, qui a reçu les chefs de partis politiques. Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi à 20 heures lors d’une allocution, annonce l’Élysée, trois jours après le revers essuyé par son parti au second tour des élections législatives. Ce sera donc une première prise de parole du chef de l’État, depuis la crise politique ouverte dimanche avec la perte de sa majorité absolue aux élections législatives. Il a bouclé ce mercredi son tour de table des forces politiques, à la recherche d’un difficile consensus à l’Assemblée nationale et effectue cette allocution avant d’être happé par une série d’engagements internationaux, dont le Conseil européen à partir de jeudi à Bruxelles. Vers un « gouvernement d’union nationale » ? Le président a pris la température auprès des oppositions depuis mardi. Il lui faudra en effet composer, et s’assurer de pouvoir dialoguer avec les responsables de partis et si certains louent l’écoute du chef de l’État, d’autres préviennent qu’il ne sera pas question de s’effacer au profit d’un projet commun et un gouvernement d’union nationale. Ce mercredi la dirigeante du RN, fraîchement désignée à la tête de son groupe à l’Assemblée

Vidéo: Législatives: Emmanuel Macron appelle les Français à lui donner \ (BFMTV)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
, a estimé devant les caméras que « la situation ne justifiait pas » un tel accord avec la majorité. Faute de majorité absolue, le président devra en effet composer et négocier avec les uns et les autres pour faire passer ses réformes. Un jeu d’équilibriste qui pourrait mener jusqu’à la dissolution en cas de paralysie.
Publicité
Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon