Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Combien rapporte la journée de solidarité du lundi de Pentecôte ?

logo de Europe 1 Europe 1 01/06/2020 Emmanuel Duteil, édité par
La journée de solidarité envers les personnes âgées, instaurée en 2004 par le gouvernement Raffarin, se déroule pour de nombreux Français en ce lundi de Pentecôte. Mais combien rapporte-t-elle ? Europe 1 s’est penchée sur la question. © THOMAS COEX / AFP La journée de solidarité envers les personnes âgées, instaurée en 2004 par le gouvernement Raffarin, se déroule pour de nombreux Français en ce lundi de Pentecôte. Mais combien rapporte-t-elle ? Europe 1 s’est penchée sur la question.

La journée de solidarité envers les personnes âgées, instaurée en 2004 par le gouvernement Raffarin, se déroule pour de nombreux Français en ce lundi de Pentecôte. Mais combien rapporte-t-elle ? Europe 1 s’est penchée sur la question.

Depuis 16 ans, les Français contribuent financièrement à l'aide aux personnes âgées dépendantes via la journée de solidarité, fixée dans la loi en ce lundi de Pentecôte. Mais cette journée s’annonce particulière pour de nombreux salariés, dont beaucoup seront en télétravail en raison de la pandémie de coronavirus. Europe 1 s’est demandé combien rapporte ce lundi de Pentecôte, et si cette journée est encore, ou non, réellement chômée. 


Une journée de solidarité qui ne se déroule pas forcément le lundi de Pentecôte

A l'origine, tout le monde devait travailler le lundi de Pentecôte, selon le cadre de la journée de solidarité fixé par le gouvernement Raffarin en 2004. Mais la règle n'a tenu que quatre ans : très vite, sous la pression des professionnels du tourisme, le législateur a laissé aux entreprises la liberté d'organiser comme elles l'entendent la mise en œuvre de cette journée de solidarité. Elle peut se dérouler soit le lundi de Pentecôte, soit un autre jour dans l'année.


Un prélèvement correspondant à 0,3% de la masse salariale annuelle

Chaque entreprise a donc défini sa propre règle. Ceux qui travaillent aujourd’hui sont ceux qui sont obligés traditionnellement de travailler les jours fériés, rien de plus. Cette journée est en fait devenue un prélèvement correspondant à 0.3% de la masse salariale annuelle. Depuis 2013, cette taxe a été étendue aux retraités. Cette somme est versée tous les ans à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Et cette année, cette journée de solidarité devrait rapporter 3 milliards d'euros.

AUSSI SUR MSN: Financement de la dépendance : "On ne règle pas la question sur le long terme", regrette Frédéric Bizard (01/06/20)

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon