Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Comment la SNCF veut réduire le temps d'attente aux guichets

logo de BFMTV BFMTV 14/07/2019 Paul Louis

Après la cacophonie du week-end dernier, la SNCF a décidé de réagir en lançant un plan anti-file d'attente dans les gares parisiennes.

La SNCF lance un dispositif anti-file d'attente © Miguel Medina - AFP La SNCF lance un dispositif anti-file d'attente

"Manifestement, l’affluence a été sous-estimée", avait reconnu la ministre des Transports Élisabeth Borne. Il y a une semaine, des temps d’attentes record avaient été enregistrés devant les guichets des gares SNCF parisiennes pour le premier week-end de grand départs en vacances. Ajoutées à cela, des perturbations de trafic causées par la canicule et les orages.

Sous le feu des critiques depuis cet épisode, la compagnie ferroviaire promet que cette pagaille ne se reproduira plus. À cet égard, la directrice de la branche Voyages Rachel Picard annonce ce dimanche dans le JDD la mise en place d’un dispositif anti-file d’attente dans les gares. Celui-ci se traduit notamment par le déploiement de 150 agents supplémentaires pour désengorger les queues. Car pour beaucoup de voyageurs, l’attente aux guichets vise simplement à obtenir un renseignement et non à acheter un billet.

Autre nouveauté, l’ensemble des guichets seront ouverts pour accueillir les plus d’un million de voyageurs qui prennent les gares d’assaut chaque week-end de grands départs. Un dispositif indiquant le temps d’attente au guichet ainsi qu’un système de tickets seront également installés pour "désamorcer les tensions", ajoute le JDD. La SNCF promet par ailleurs de communiquer aux voyageurs les plages de faibles affluences pour les prises de rendez-vous.

Des monnayeurs déployés, la dématérialisation des chèques vacances étudiée

Pour accélérer les transactions en espèces, des monnayeurs seront déployés dans les gares. Actuellement, 10% des billets sont payés en espèces. Rachel Picard assure aussi étudier la dématérialisation des chèques vacances pour éviter à ceux qui les utilisent pour payer leur billet d’avoir à se déplacer en gare.

En attendant que l’ensemble du dispositif soit totalement opérationnel, une équipe appelée "30 minutes max" parcoure les gares parisiennes pour s’assurer que la proportion de voyageurs qui patientent plus de 30 minutes dans les files d’attente soit en dessous des 20%. Et les effectifs devraient être encore renforcés puisqu’une cinquantaine de vendeurs sont actuellement en formation pour être prêts à la prochaine période de grands départs, c’est-à-dire à Noël. Enfin, Rachel Picard annonce avoir décidé de "geler la fermeture prévue d’un certain nombre de boutiques parisiennes".

AUSSI SUR MSN: Vacances: la SNCF est-elle prête ?

Relire la vidéo
VIDÉO SUIVANTE
1
Annuler
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon