Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus en France: les Parisiens savourent la réouverture des parcs

logo de RFI RFI 30/05/2020 RFI
Les parcs parisiens ont pu rouvrir ce samedi 30 mai 2020. © ALAIN JOCARD / AFP Les parcs parisiens ont pu rouvrir ce samedi 30 mai 2020.

C'est le jour des retrouvailles entre les Français et leurs parcs et jardins qui ont rouvert ce samedi après plus deux mois de fermeture pour cause de coronavirus, une note ensoleillée tempérée par un tableau économique sombre.

En ce week-end de Pentecôte, et au moment où cafés et restaurants se préparent eux aussi pour accueillir mardi leurs premiers clients, les pelouses étaient réinvesties en nombre comme aux Buttes-Chaumont, l'un des plus grands parcs de Paris.

« On n'a jamais vu autant de monde aussi tôt », rit une trentenaire assise dans l'herbe, devant un véritable chassé-croisé de joggeurs en manque de verdure, marmots béats devant les canards, poussettes, vélos et trottinettes. Peu de badauds arborent un masque, qui est pourtant « recommandé » mais pas obligatoire, et à chaque grille d'entrée, un bidon de gel hydroalcoolique est en libre service.

Hidalgo réclamait la réouverture des parcs

Portant un masque, la maire de Paris Anne Hidalgo, qui réclamait la réouverture des parcs depuis plusieurs semaines contre l'avis du gouvernement, ne cachait pas sa joie en traversant les grilles d'un square du 3e arrondissement samedi. « Nous recommandons le port du masque (...) on espère surtout que tout le monde va pouvoir profiter (...) de ces morceaux de verdure qui sont absolument indispensables à nos vies », a-t-elle dit devant les caméras.

Le gouvernement a donné jeudi son feu vert à la levée de nombreuses restrictions grâce à la baisse continue depuis le 9 avril du nombre de malades soignés en réanimation. Tous les départements sont en zone verte à l'exception de ceux de l'Ile-de-France, la Guyane et Mayotte, passés du rouge à l'orange, et où le déconfinement y sera un peu plus prudent.

(Avec AFP)

Publicité
Publicité

Plus d'info : RFI

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon