Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus : pour Michel Houellebecq, le monde d'après "sera le même, en un peu pire"

logo de Franceinfo Franceinfo 04/05/2020 Franceinfo

Relire la vidéo

L'écrivain de "La carte et le territoire" (prix Goncourt 2010) ou de "Sérotonine" (2019) donne de ses nouvelles et sa vision de la pandémie de coronavirus. Après cette crise, "tout restera exactement pareil", écrit-il notamment.

Que fait un écrivain lorsqu'il est confiné ? Il écrit. Pour Michel Houellebecq, cela a pris la forme d'une lettre, rendue publique lundi 4 mai sur l'antenne de France Inter, dans laquelle il répond indirectement à quelques-uns de ses pairs (Frédéric Beigbeider, Catherine Millet, Emmanuel Carrère) et partage sa vision de l'actuelle crise sanitaire.

© Fournis par Franceinfo

"Je ne crois pas une demi-seconde aux déclarations du genre 'rien ne sera plus jamais comme avant'. Au contraire, tout restera exactement pareil", affirme notamment l'auteur d'Extension du domaine de la lutte (1994). Et même, précise-t-il quelques paragraphe plus loin, "nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde; ce sera le même, en un peu pire."

Jamais la mort n’aura été aussi discrète qu’en ces dernières semaines. Les gens meurent seuls dans leurs chambres d’hôpital ou d’Ehpad.

Michel Houellebecq

Michel Houellebecq estime que l'épidémie confirme certaines de ses intuitions, en cela qu'elle "devrait avoir pour principal résultat d'accélérer certaines mutations en cours", dont "la diminution des contacts humains". Cet aspect était au centre d'un de ses romans, La possibilité d'une île (2005).




Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon