Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Déraillement du RER B : reprise du trafic ce lundi

logo de Le ParisienLe Parisien 28/06/2020 Le Parisien
Paris, ce jeudi. Les équipes techniques de la RATP ont réalisé le relevage du RER B qui a déraillé mercredi, sans faire de blessés. © LP/Jean-Gabriel Bontinck. Paris, ce jeudi. Les équipes techniques de la RATP ont réalisé le relevage du RER B qui a déraillé mercredi, sans faire de blessés.

Le trafic sur la ligne B du RER en région parisienne reprendra « normalement » ce lundi entre Laplace et Denfert-Rochereau, annonce la RATP dans un communiqué. Mercredi, trois voitures d'un train ne transportant pas de voyageurs sont sorties de la voie mercredi vers 19 heures, sans faire de blessés, entraînant de très fortes perturbations sur la ligne.

Les équipes de maintenance ont réalisé « quatre jours de travaux intensifs, 24h/24 », avec une opération de relevage exceptionnelle des deux voitures, le renouvellement des rails et aiguillages de la zone touchée, la remise en état des équipements de signalisation et des équipements caténaire, ainsi que des essais de sécurité et de bon fonctionnement. D'autres travaux complémentaires seront effectués durant les prochaines nuits.

Une enquête ouverte

« Selon les premières constatations sur le terrain, deux voitures du train sont sorties du rail au niveau d'un appareil de voie et se sont retrouvées à cheval entre le ballast et une autre voie occasionnant d'importants dégâts matériels, avait précisé la RATP dans un communiqué, affirmant qu'il s'agissait d'un événement « extrêmement rare ». Une enquête a été lancée après l'indicent pour en déterminer les causes exactes.

Très fréquentée, la ligne B du RER transporte environ un million de passagers d'Ile-de-France par jour, mais l'impact de la crise sanitaire a réduit le trafic sur le réseau à 40 %.

Le RER B avait déraillé pour la dernière fois le 12 juin 2018. Plusieurs voitures d'une rame s'étaient couchées entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne), faisant sept blessés légers. L'accident avait été provoqué par un effondrement du ballast, fragilisé par plusieurs jours de fortes pluies

Publicité
Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon