Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Disparition de Lucas Tronche: La police écarte la piste Nordahl Lelandais

logo de 20 Minutes 20 Minutes 27/02/2018 N.B.
Lucas. © D.R. Lucas.

ENQUETE - Les enquêteurs procédaient à des vérifications sur l’emploi du temps de l’ex-militaire, qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys…

Les enquêteurs ont écarté l’hypothèse Nordahl Lelandais dans la disparition inexpliquée de Lucas Tronche, il y a trois ans, le 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard.

Selon Midi Libre, les vérifications lancées en janvier par la juge d’instruction de Nîmes chargée de l’enquête, ont mis hors de cause le tueur présumé de Maëlys.

Son téléphone bornait en Isère

Les enquêteurs se sont attachés à vérifier si le téléphone de Nordahl Lelandais ne bornait pas dans le département, le jour de la disparition de l’adolescent, qui n’a plus donné signe de vie à ses parents alors qu’il devait se rendre à un cours de piscine. Et selon le quotidien régional, son téléphone portable a indiqué sa présence en Isère, ce jour-là.

Des soupçons s'étaient portés sur l'ancien militaire de 34 ans, car il aurait un proche à Bagnols-sur-Cèze, une autre dans le département, et connaissait très bien Montpellier, pour y faire la fête régulièrement dans les bars et les discothèques du coin.

Nordahl Lelandais a avoué avoir tué la petite Maëlys, âgée de 9 ans, le 27 août dernier, en Isère, et est mis en examen pour l’assassinat d’Arthur Royer, à Chambéry. L’enquête sur la disparition de Lucas Tronche, elle, piétine, et malgré un appel à témoins lancé il y a quelques mois, aucune piste sérieuse n’a été évoquée par les enquêteurs.


AUSSI SUR MSN : VIDEO. Affaire Lelandais : onze familles de disparus réclament une nouvelle enquête 

Relire la vidéo

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon