Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Covid-19: nouveau record de contaminations quotidiennes en France, 300 000 en moyenne sur les sept derniers jours

logo de Liberation Liberation 19/01/2022 LIBERATION, AFP
Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 18 janvier 2022. © Thomas Samson Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 18 janvier 2022.
En résumé :

- Après l’adoption samedi du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, des députés de tous bords ont déposé deux saisines au Conseil constitutionnel. Les sages rendront leur décision le vendredi 21 janvier.

- Une accalmie semble se dessiner dans les services de soins critiques qui reçoivent des malades du Covid. Ils comptaient 3 913 malades du Covid (dont 355 nouvelles admissions) lundi soir contre 3 852 la veille et l’avant-veille et 3 904 le lundi précédent.

- Concernant les hospitalisés, leur nombre total atteint 25 776, dont 2 815 ont été admis lors des dernières 24 heures.

300 000 nouveaux cas quotidiens, en moyenne sur les sept derniers jours, selon les chiffres publiés mardi par Santé publique France. Le nombre quotidien de nouveaux cas de contaminations recensés s’élevait à 464 769 contre 102 144 la veille, selon les données publiées par Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 309 433 cas quotidiens contre 281 965 le mardi précédent.

Castex débloque une aide exceptionnelle durant deux mois pour les hôtels, restaurants et l’évènementiel. Le Premier ministre a annoncé mardi un soutien renforcé pendant deux mois pour les entreprises de moins de 250 salariés des secteurs de l’hôtellerie, la restauration, des traiteurs, de l’événementiel et des agences de voyages, affectées par les restrictions liées à la crise sanitaire. «En décembre et janvier», les entreprises de moins de 250 salariés perdant au moins 30 % de leur chiffre d’affaires en raison des restrictions prises fin 2021 pour freiner la 5ème vague de Covid-19, auront droit à une «aide exceptionnelle au paiement des cotisations salariales», d’un montant égal à 20 % de leur masse salariale, a déclaré Jean Castex, lors d’un déplacement dans une brasserie parisienne.

Le tourisme international ne devrait pas retrouver son niveau pré-Covid avant 2024, selon l’OMT. Les arrivées de touristes internationaux dans le monde ne devraient retrouver leur niveau d’avant pandémie qu’en 2024, selon un baromètre publié mardi par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui prévoit un début d’année 2022 encore «perturbé» par le variant omicron.

Selon l’agence onusienne basée à Madrid, le nombre d’arrivées de touristes internationaux a progressé de 4 % dans le monde l’an dernier par rapport à 2020, tout en restant inférieur de 72 % à celles de 2019, année ayant précédé le début de la pandémie de Covid-19.

Pas de complications pendant la grossesse avec les vaccins ARNm, rassure l’EMA. Des études sur des femmes enceintes ont révélé que les deux vaccins anti-Covid les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager, ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré mardi l’Agence européenne des médicaments (EMA). Des recherches portant sur quelque 65 000 femmes ont montré des «preuves de plus en plus nombreuses» que les injections des vaccins Pfizer et Moderna n’ont pas causé de complications pendant la grossesse, a affirmé le régulateur européen.

A Bordeaux, faute de personnel, moins de repas à la cantine. La ville de Bordeaux va suspendre deux jours par semaine la distribution de repas dans les écoles primaires à partir de lundi prochain car plus d’un agent de service sur cinq est touché par l’épidémie de Covid-19, a-t-on appris mardi auprès de la mairie. La décision sera appliquée pendant trois semaines, jusqu’aux prochaines vacances, a précisé Sylvie Schmitt, adjointe en charge de l’éducation du maire EELV Pierre Hurmic.

Selon l’élue, sur les 900 agents chargés d’assurer le service, l’encadrement et le nettoyage des cantines scolaires, environ 200 sont actuellement absents car déclarés positifs au Covid-19, cas contacts ou bloqués chez eux pour garder des enfants malades.

La pandémie de Covid-19 «est loin d’être terminée», selon le patron de l’OMS. La pandémie de Covid-19 «est loin d’être terminée», a averti mardi le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l’idée que le variant omicron est bénin. «Le variant micron continue de déferler sur la planète. […] Ne vous méprenez pas, omicron provoque des hospitalisations et des décès, et même les cas les moins graves submergent les établissements de santé», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus en conférence de presse.

Le passage du Covid-19 à une forme endémique ne signifie pas qu’il ne sera plus dangereux, avertit l’OMS. Le seul fait que la pandémie de Covid-19 passe un jour à un stade endémique ne veut pas dire que le virus n’est plus dangereux, a mis en garde mardi le responsable des situations d’urgence à l’OMS. «Les gens opposent pandémie et endémie mais le paludisme endémique tue des centaines de milliers de gens, le VIH est endémique, la violence endémique dans nos villes», a déclaré le docteur Michael Ryan au cours d’un panel virtuel du Forum économique mondial (WEF). «Endémique en soi ne veut pas dire que c’est bon, endémique ça veut juste dire que c’est là pour toujours», a-t-il martelé.


Vidéo: Martin Blachier : «Cette vague Omicron pourrait être le début d'un deuxième cycle d'épidémie» (Dailymotion)

Relire la vidéo

L’arrivée d’omicron qui est beaucoup plus contagieux que tous les autres variants du Covid-19 mais semble provoquer des symptômes moins graves pour les personnes vaccinées, a lancé le débat sur le passage de la pandémie, déclarée au début de 2020, à une forme endémique.

Espagne : levée du couvre-feu en Catalogne. Le couvre-feu, en vigueur depuis fin décembre dans la région espagnole, sera levé vendredi, ont annoncé mardi les autorités locales. «Les restrictions concernant la mobilité la nuit resteront en vigueur jusqu’au 21 janvier. A partir de cette date, il sera possible de circuler normalement dans les rues de la Catalogne» la nuit, a déclaré la porte-parole du gouvernement régional catalan, Patrícia Plaja. «Même si nous n’avons pas encore atteint le pic» des contagions, «la tendance montre bien un ralentissement de cette sixième vague», a-t-elle ajouté.

Depuis la nuit du 23 au 24 décembre, il était interdit de se déplacer entre 1 heure et 6 heures du matin dans les rues de Barcelone et des villes de plus de 10 000 habitants de cette région très touristique, peuplée de 7,7 millions d’habitants.

Les agences d’aide de l’ONU tenteront de garder les Tonga à l’abri du Covid. Les Nations Unies ont assuré mardi qu’elles tenteraient de garder les îles Tonga à l’abri de la pandémie de coronavirus lors des opérations d’aide à cet archipel du Pacifique dévasté par une éruption volcanique qui a provoqué un puissant tsunami. Tous les efforts humanitaires déployés pour aider ce petit royaume respecteront les protocoles sanitaires stricts du pays pour le garder à l’écart de la pandémie, ont indiqué les agences de l’ONU à Genève aux journalistes.

«Les Tonga sont un pays zéro-Covid, a déclaré Jens Laerke, le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU. Ils ont des protocoles très stricts pour cela. L’une des premières règles de l’action humanitaire est de ne pas nuire», aux pays concernés. «Nous voulons donc être absolument sûrs que tous les protocoles nécessaires à l’entrée dans le pays seront respectés», a-t-il ajouté. Les Tonga n’ont déclaré que récemment leur premier et unique cas de coronavirus.

Vaccins : vers un rappel autorisé pour les ados vivant avec des personnes fragiles. Le gouvernement va ouvrir le rappel de vaccin contre le covid-19 aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles, a annoncé mardi le ministère de la Santé. La semaine dernière, la Haute autorité de Santé (HAS), chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale, a recommandé d’ «administrer une dose de rappel chez les adolescents vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées ou de personnes vulnérables qui ne seraient pas vaccinées».

Jean-Michel Blanquer «regrette la symbolique» de ses vacances à Ibiza. Interrogé à l’Assemblée nationale lors des questions au gouvernement, le ministre de l’Education nationale dit «regretter la symbolique» de ses vacances à Ibiza. A l’annonce du controversé protocole sanitaire à l’école, le ministre de l’Education se la coulait douce sur l’île espagnole, symbole de la fête. «Il se trouve que le lieu que j’ai choisi, j’aurais dû en choisir sans doute un autre», a reconnu le ministre.

Vaccin Novavax : premières livraisons attendues en France fin février. Les premières livraisons en France du vaccin Novavax contre le covid-19, qui vient de recevoir le feu vert des autorités sanitaires, auront lieu la dernière semaine de février et non début février comme initialement prévu, a indiqué mardi le ministère de la Santé. «D’après les informations qu’on a, les premières livraisons sont attendues la semaine du 21 février», a indiqué le ministère lors d’un point de presse. La France devrait recevoir «entre 1,1 et 1,2 million de doses» pour la première livraison puis «800 000 doses par semaine en mars», a-t-il précisé. Le ministère avait initialement prévu des premières livraisons début février.

Hongkong va éliminer près de 2 000 hamsters après des cas de Covid. Dans la ville, les autorités prônent une stratégie stricte de «zéro Covid». Il en est de même pour les animaux de compagnie. Ordonné ce mardi par le gouvernement de Hongkong après l’apparition de cas de coronavirus dans une animalerie, cet abattage va concerner 2 000 hamsters. La ministre hongkongaise de la Santé, Sophia Chan, confirme vouloir protéger la santé de la population après les dépistages positifs d’une employée et d’une cliente. Toutes deux avaient manipulé les rongeurs. «Sur le plan international, il n’y a aujourd’hui aucune preuve montrant que des animaux transmettent le coronavirus aux humains, mais nous allons prendre des mesures de précaution contre tout vecteur de transmission», a expliqué la ministre.

Natalité en hausse, mortalité en baisse, la démographie moins affectée par l’épidémie l’an dernier. Les conséquences démographiques de la crise sanitaire ont été moins marquées en 2021 qu’en 2020. C’est ce que montre un bilan publié ce mardi par l’Insee. La mortalité, bien qu’encore anormalement élevée, a baissé et la natalité, malgré un «effet Covid» en début d’année, a légèrement remonté. En 2021, environ 657 000 personnes sont décédées en France, selon des estimations arrêtées fin novembre : 12 000 de moins qu’en 2020, mais nettement plus qu’en 2019, avant la pandémie. Le solde naturel, qui avait atteint un plus bas historique l’an dernier, s’est légèrement repris, tandis que la population française, également portée par le solde migratoire, a augmenté de 0,3 % en un an. La France atteint ainsi 67,8 millions d’habitants début 2022.

Le pass sanitaire aurait permis d’éviter 4 000 morts en France, selon une étude. Les travaux publiés ce mardi par le Conseil d’analyse économique (CAE), un organisme rattaché à Matignon, montrent qu’en plus de permettre d’éviter 4 000 décès en lien avec le Covid-19, le pass sanitaire a également contribué à l’augmentation du produit intérieur brut (PIB) au second semestre 2021 de 6 milliards d’euros. Selon ce travail comparatif réalisé avec le concours de l’OCDE et de l’Institut Bruegel, les pass sanitaires mis en place en Allemagne et en Italie ont respectivement permis d’éviter 1 100 et 1 300 morts dans ces pays.

Le Conseil constitutionnel rendra vendredi sa décision sur le pass vaccinal. Les Sages de la rue de Montpensier ont été saisis par 60 députés de tous bords emmenés par le groupe La France insoumise du Palais Bourbon, et par une soixantaine de sénateurs socialistes. Leur décision sur le projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal sera rendue ce vendredi, a fait savoir l’institution ce mardi. Le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le Code de la santé publique a été adopté dimanche par le Parlement à l’issue de deux semaines de débats houleux.

Le courrier international désinfecté en Chine. La Poste chinoise a ordonné à ses employés de désinfecter systématiquement les envois en provenance de l’étranger, les autorités évoquant l’hypothèse de l’arrivée dans le pays de la souche omicron sur du courrier envoyé du Canada. A moins de trois semaines des Jeux olympiques d’hiver de Pékin (4 au 20 février), les autorités redoutent que leur politique du «zéro Covid» soit battue en brèche par une série de foyers limités.

Christiane Taubira pas opposée au passe vaccinal. Un temps accusée d’un certain flottement sur la question de la vaccination, Christiane Taubira a clarifié sa position sur le passe vaccinal, ce mardi matin, au micro de France Inter. «Le passe vaccinal ne me pose pas de problème, ce qui me pose problème, c’est le fait de confier à des citoyens, comme les restaurateurs, le contrôle d’identité de leurs citoyens», explique la candidate à la présidentielle. L’ancienne Garde des sceaux estime aussi qu’ «un Conseil scientifique et de santé publique aurait été incontestablement plus pertinent» qu’un «Conseil de défense» pour faire face à la pandémie.

Attal prudemment optimise. «On est sur une situation épidémique toujours tendue avec un virus qui circule beaucoup», analyse ce mardi matin Gabriel Attal sur CNews, mais «on espère que les choses vont s’améliorer dans les prochaines semaines». Et le porte-parole du gouvernement d’ajouter : «Je pense qu’on a des raisons d’être optimiste», avec un «début de décrue de l’épidémie».

Blanquer critiqué pour ses vacances à Ibiza. Se trouvant aux Baléares lorsque le protocole sanitaire de la rentrée de janvier a été publié, le ministre de l’Education est la cible des critiques de l’opposition et du corps éducatif ce mardi matin. Au sein de la macronie, on ne se bouscule pas pour le défendre. Service minimum également pour Gabriel Attal : «Il y a une règle fixée par le gouvernement pour les vacances : il faut être joignable pendant en permanence, à sa tâche. Je n’ai aucune raison de penser que ce n’était pas le cas de Jean-Michel Blanquer», se contente de répondre le porte-parole du gouvernement sur CNews.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Liberation.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon