Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Haute-Savoie: le corps d'un jeune Belge identifié

logo de L'Express L'Express 10/05/2018

Un temps évoquée, la piste menant a Nordahl Lelandais avait rapidement été abandonnée.

La vallée de l'Arve, qui mène au Mont-Blanc en Haute-Savoie, le 7 janvier 2015 à Saint-Gervais © afp.com/JEAN-PIERRE CLATOT La vallée de l'Arve, qui mène au Mont-Blanc en Haute-Savoie, le 7 janvier 2015 à Saint-Gervais

Découvert le 6 avril dernier en Haute-Savoie par des promeneurs, le corps d'un jeune cuisinier belge de 24 ans a formellement été identifié à la suite d'une analyse ADN. Disparu en juillet 2017, il a été retrouvé pendu dans un état de décomposition extrême, "dans un lieu très escarpé et difficile d'accès" à Talloires-Montmin.

Les résultats des analyses ADN ont été remis "il y a quelques jours", a indiqué à l'AFP la procureure d'Annecy, Véronique Denizot, confirmant une information du Dauphiné Libéré. La piste du suicide est désormais privilégiée. Il y a plusieurs semaines, l'hypothèse d'une rencontre avec Nordahl Lelabdais avait été évoquée, puis abandonnée.

Le suicide privilégié

Adrien Mourialmé, originaire de la province de Namur, était venu travailler dans un restaurant huppé de Talloires-Montmin, sur les rives du lac d'Annecy, pour se constituer un pécule et créer son entreprise ensuite en Belgique, avait raconté sa mère dans les médias.

Depuis le 5 juillet, il n'avait plus donné signe de vie alors qu'il appelait sa mère tous les jours. Une information judiciaire avait été ouverte le 8 juillet par le parquet d'Annecy.

Publicité
Publicité

Plus de L'Express

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon