Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Juliette Binoche, Angèle et d’autres artistes se coupent les cheveux en soutien aux Iraniennes

logo de leJDD leJDD 05/10/2022 Marianne Lecach
Une cinquantaine d’actrices et chanteuses se sont filmées en train de se couper une mèche de cheveux pour faire preuve de leur soutien aux Iraniennes qui manifestent depuis des jours pour dénoncer la mort de Mahsa Amini à Téhéran. La jeune femme est morte suite à son interpellation par la police des mœurs pour port du voile inapproprié © Vianney Le Caer/AP/SIPA

Une cinquantaine d’actrices et chanteuses se sont filmées en train de se couper une mèche de cheveux pour faire preuve de leur soutien aux Iraniennes qui manifestent depuis des jours pour dénoncer la mort de Mahsa Amini à Téhéran. La jeune femme est morte suite à son interpellation par la police des mœurs pour port du voile inapproprié

Des artistes du monde du cinéma, du théâtre ou de la musique montrent leur soutien aux Iraniennes qui contestent depuis des jours le port du voile et les règles strictes imposées par la République islamique d’Iran. Depuis la mort de Mahsa Amini , jeune femme décédée trois jours après son interpellation à Téhéran par la police des mœurs  pour port du voile inapproprié, l’Iran est secouée par de nombreuses manifestations violemment réprimées. Ce mercredi, une cinquantaine de personnalités se sont donc affichées, dans une vidéo publiée sur Instagram, en train de se couper une mèche de cheveux reprenant l’un des symboles du mouvement en cours en Iran.

Lire aussi - En Iran, après la mort de Mahsa Amini, la révolte contre le pouvoir s’étend

« Dénoncer encore et toujours cette terrible répression »

Avec en fond la musique « Bella Ciao », il est notamment possible de voir Juliette Binoche, Marion Cotillard, Isabelle Adjani, Angèle, Isabelle Huppert, Alexandra Lamy, Muriel Robin, Charlotte Rampling, Pomme, Mélanie Laurent, Charlotte Gainsbourg et sa mère Jane Birkin ou encore Julie Gayet.

Un message accompagne la séquence : « Le peuple iranien, les femmes en tête, manifeste au péril de sa vie. Ce peuple n'espère qu'un accès aux libertés les plus essentielles. Ces femmes, ces hommes, demandent notre soutien. » Saluant le « courage » et la « dignité » des Iraniens, il était impossible pour les auteurs « de ne pas dénoncer encore et toujours cette terrible répression »« Les arrestations ne font que grossir le nombre des prisonniers et prisonnières déjà détenus en toute illégalité et trop souvent torturés. Nous avons ainsi décidé de répondre à l'appel qui nous était lancé en coupant, nous aussi, quelques-unes de ces mèches », ont-elles conjointement indiqué. 

Cet appel a été initié par trois avocats, à savoir Richard Sédillot, spécialisé dans la défense des droits de l’homme, la bâtonnière de Paris Julie Couturier, et l’ex-présidente du Conseil national des barreaux, Christiane Feral Schuhl. 

Lire aussi - Soulèvement féministe en Iran : les voix des Afghanes s'élèvent pour défendre leurs voisines

Une vague de soutien aux Iraniennes 

Mardi, au moins un millier de personnalités du monde du cinéma comme Dany Boon, Léa Seydoux ou le patron du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, avaient déjà publié une tribune relayée par l’AFP pour soutenir la révolte des Iraniennes. 

Le même jour, une eurodéputée suédoise avait elle aussi coupé ses cheveux dans l'hémicycle du Parlement européen, rappelle l’AFP. « Nous, les peuples et les citoyens de l'UE, exigeons l'arrêt inconditionnel et immédiat de toutes les violences contre les femmes et les hommes en Iran », avait déclaré cette élue européenne d’origine irakienne. 

Publicité
Publicité

Plus d'info : Le Journal du Dimanche.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon