Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’Aude veut en finir avec les passoires thermiques

logo de Liberation Liberation il y a 4 jours Didier Arnaud
A Bron (métropole de Lyon), en octobre 2021. © Jeff Pachoud A Bron (métropole de Lyon), en octobre 2021. Comment harmoniser les politiques écologiques et sociales ? Comment remettre la société dans une dynamique de progrès et de justice ? Rendez-vous pour deux journées de débats à la cinquième édition de Solutions solidaires, les 1er et 2 février à Bordeaux, en partenariat avec le département de la Gironde.

C’est un programme d’intérêt général, piloté par le département de l’Aude, destiné à réduire la facture énergétique. «Mon coach éco-logis» prévoit d’accompagner sur trois ans quelque 2 000 foyers en difficulté et de leur permettre de réaliser 35 % d’économies d’énergie.

«La maison doit avoir plus de quinze ans. Il ne faut pas avoir eu recours à un prêt à taux zéro dans les cinq dernières années, être propriétaire, avoir des revenus modestes», liste Monia Coutelier, chargée d’opération habitat principal, à Octhea, une structure au service du développement territorial.

Piloté par le département, le programme est gratuit pour l’usager. L’objectif : chercher toutes les subventions possibles pour les travaux liés aux économies d’énergie, que ce soit l’isolation des combles, du plancher ou des caves ; tous les types de chauffage sauf le fioul, l’eau chaude, les sanitaires et la menuiserie.

«On regarde la constitution de la maison, le double vitrage, le bois, les PVC. On mesure la capacité d’isolation dans les combles, la surface habitable de la maison, poursuit Monia Coutelier. Un logiciel entre toutes les données et nous donne une étiquette énergétique du logement. Un technicien se rend ensuite au domicile des usagers et réalise un montage financier jusqu’à la fin des travaux et le paiement des subventions – jusqu’à 50 % du montant global, intégrant les aides de l’Agence nationale de l’habitat. Au final, on vise donc 35 % d’économie. L’usager, lui, n’a plus qu’à lire les devis et assurer le suivi administratif.»

D’après Fanny Gamarra, chargée des dispositifs habitat pour le département de l’Aude, 1 700 logements ont déjà bénéficié du précédent programme (2018-2021). Le programme actuel compte 400 logements inscrits. Le service local d’Intervention de la maîtrise de l’énergie (Slime) confirme un objectif de 2 000 logements. «Le but, pour le département, est bien de rénover le maximum de logements. 27 000 ménages sont concernés par la précarité énergétique dans l’Aude.»

Publicité
Publicité

Plus d'info : Liberation.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon