Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Croatie va acheter 12 Rafale d’occasion à la France

logo de Le Parisien Le Parisien 28/05/2021 Le Parisien avec AFP
Le Parisien © Fournis par Le Parisien Le Parisien

Une commande à un milliard d’euros. La Croatie a annoncé vendredi avoir choisi 12 avions de chasse Rafale d’occasion français pour moderniser ses forces armées. Ces avions (2 biplaces et 10 monoplaces) âgés en moyenne d’une dizaine d’années seront prélevés sur la flotte de l’armée de l’air. Des avions armés de missiles air air MICA, de bombes AASM et d’un canon de 30 mm avec ses munitions. En outre, la France s’engage aussi à donner une formation et un entraînement aux pilotes croates. Au total, ce contrat global est évalué à environ 999 millions d’euros.

Le gouvernement « a estimé que l’offre de la France était la meilleure et a décidé (d’acheter) 12 avions de combat multirôle Rafale », a déclaré le Premier ministre Andrej Plenkovic, ajoutant que l’avion choisi « est considéré comme l’un des meilleurs du monde ». Et d’ajouter : « C’est le plus gros investissement en matière d’armement croate. Nous augmentons notre capacité de puissance de combat de l’armée croate dans les 30 à 40 prochaines années, ce qui est le plus grand garant de la paix. »

Cette décision est un peu inattendue. L’appareil français était en compétition avec des F-16 américains neufs, des F-16 d’occasion israéliens et des Gripen suédois neufs.


Vidéo: La Croatie bientôt équipée de Rafale ? (Capital)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

La France avait déposé le 10 novembre dernier une offre de Rafale compatibles à la fois pour les missions de l’OTAN et de l’Union européenne ». « Un projet qui serait structurant pour la coopération entre nos deux pays, et pour une Europe de la défense plus forte », avait alors expliqué sur Twitter Florence Parly la ministre des Armées lors de sa visite en Croatie. Mais surtout l’offre commerciale française était compétitive. La proposition américaine grande favorite était de l’ordre de 1,6 milliard d’euros même si les F-16 en lice étaient neufs.

Dès l’annonce, la ministre des Armées, Florence Parly, s’est félicitée du « renforcement des liens stratégiques entre la France et la Croatie ». L’objectif est de signer un contrat avant la fin de l’année pour pouvoir livrer les six premiers Rafale fin 2023 puis les derniers début 2025. Les anciens MiG russes de l’armée de l’air croate pourront alors partir à la casse.

Ce contrat est le quatrième pour le Rafale en 2021. Après une année blanche en 2020, Dassault Aviation avait déjà engrangé trois nouvelles commandes fermes de Rafale pour un total de 48 appareils neufs (6 neufs et douze d’occasion pour la Grèce, 12 pour l’armée française et 30 pour l’Égypte). Ce qui faisait déjà de 2021, la deuxième meilleure année de l’histoire de l’avion de combat, en termes de prises de commandes.

Et la moisson n’est peut-être pas terminée. L’Indonésie serait proche de passer commandes. Il ne manquerait plus qu’un décret présidentiel pour valider le budget. Florence Parly avait évoqué en décembre une commande de 36 Rafale par Djakarta. Eric Trapier, le PDG de Dassault, était plus vague avec une fourchette de 24 à 40 appareils.

Publicité
Publicité

Plus d'info: Le Parisien

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon