Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La lourde condamnation d'un anti-Linky pour avoir barricadé son compteur

logo de Capital Capital 10/11/2018 Ambre Deharo

A Foix, le tribunal d'instance civil a condamné un homme à verser une amende de plusieurs milliers d'euros à Enedis pour avoir barricadé plusieurs compteurs Linky.

La lourde condamnation d'un anti-Linky pour avoir barricadé son compteur © GARO / Phanie / AFP La lourde condamnation d'un anti-Linky pour avoir barricadé son compteur

Les anti-Linky continuent leur bras de fer contre Enedis. Parfois, en devant avouer l'échec. Vendredi, un opposant au nouveau compteur intelligent a été condamné par le tribunal d'instance civil de Foix, dans l'Ariège, pour ses actions contre Enedis, rapporte la Dépêche du midi. La justice a ainsi demandé à Gérard Yon de verser 2.300 euros au gestionnaire du réseau électrique français au titre du préjudice matériel qu'il a causé à l'entreprise. 

En avril 2017, Gérard Yon, retraité et co-fondateur du collectif anti-Linky "Touche pas à mon compteur 09", avait barricadé plusieurs compteurs électriques dans quatre maisons de la commune de Lavelanet, et ce afin d'empêcher la pose des nouveaux compteurs Linky. Une initiative qu'il avait menée avec l'accord des propriétaires des lieux.

Après sa condamnation, l'homme n'a pas tardé à réagir, exprimant sa colère contre la justice et Enedis. "On ne va pas en rester là, c'est un déni de justice", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par le quotidien régional. "C'est un scandale absolu, inouï. Je suis outré par les mensonges dans cette affaire. On m'a traité comme un criminel alors qu'on comble ce que l'État et Enedis ne font pas", s'est-il également indigné.

Vers un pourvoi en cassation ?

Aujourd'hui, Gérard Yon et son avocate envisagent un recours. "C'est un dossier sensible et politique. Cette décision vaut ce qu'elle vaut. Elle a été prise par une petite juridiction de proximité", explique Me Adeline Parant à la Dépêche du midi. "Aucun appel n'est possible, mais nous étudions un potentiel pourvoi en cassation", confirme-t-elle.

Les opposants au nouveau compteur dit intelligent d'Enedis, dont l'installation se poursuit en France, ont déjà subi plusieurs revers dans leur guerre contre le gestionnaire. Au début du mois d'octobre 2018, la cour administrative d'appel de Nantes avait rejeté le recours déposé par deux communes bretonnes qui avait décidé d'interdire partiellement le déploiement des compteurs Linky sur leur territoire.


AUSSI SUR MSN : 7 idées reçues sur le compteur Linky

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon