Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les lycées rouvrent mardi en zone verte, les Terminale devraient être "prioritaires"

logo de Europe 1 Europe 1 28/05/2020 Thibaud Le Meneec
Invité d'Europe 1, jeudi soir, le secrétaire général du syndicat de chefs d'établissement SNPDEN, Philippe Vincent, estime au micro de Sébastien Krebs que la décision de rouvrir les lycées en zone verte obéit à une "forme de logique" et qu'il faut surtout privilégier le retour en classe des Terminale. © Theo Rouby / AFP Invité d'Europe 1, jeudi soir, le secrétaire général du syndicat de chefs d'établissement SNPDEN, Philippe Vincent, estime au micro de Sébastien Krebs que la décision de rouvrir les lycées en zone verte obéit à une "forme de logique" et qu'il faut surtout privilégier le retour en classe des Terminale.

C'était, selon lui, une décision "relativement attendue" : invité d'Europe 1, jeudi soir, le secrétaire général du syndicat des chefs d'établissement SNPDEN Philippe Vincent a réagi à l'annonce, par le Premier ministre Édouard Philippe, de la réouverture de tous les lycées en dehors de l'Île-de-France, la Guyane et Mayotte.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 28 mai

Selon ce proviseur d'un lycée d'Aix-en-Provence, "il y a une forme de logique à la suite de la reprise des écoles primaires puis des collèges. La situation sanitaire s'améliorant, il était assez évident que les lycées avaient toutes les chances de reprendre à partir du moment où ils étaient dans les zones vertes".

Pas sûr "que les lycées soient prêts mardi"

Pour les lycées "généraux, technologiques et professionnels" de zone verte, l'accueil des élèves se fera donc à partir de mardi, d'après le calendrier du gouvernement. Mais selon Philippe Vincent, il n'est "pas certain que tous les lycées soient prêts mardi", avec des établissements qui vont "se mettre en phase durant toute la semaine prochaine pour accueillir des groupes d'élèves dans le respect du cadre sanitaire". 

>> LIRE AUSSI - Écoles, restaurants, déplacements… ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

Les lycées "vont rouvrir et accueillir progressivement les élèves, au moins sur l'un des trois niveaux", en Seconde, Première ou Terminale. Mais quel niveau faut-il privilégier pour cette réouverture partielle, avec 15 élèves maximum dans les classes ?

Des Terminale à aider avant le bac ?

"Il va falloir qu'on ait des débats à l'intérieur des établissements, qu'on se mette d'accord sur les publics prioritaires", répond Philippe Vincent. "Beaucoup de collègues considèrent que c'est le niveau Terminale (qu'il faut privilégier) parce qu'on a une frange d'élèves en dessous de la barre des 10. Ils seraient susceptibles de passer les épreuves du deuxième groupe, et constitueraient une population cible intéressante en matière de soutien et d'accompagnement".

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccin, immunité, transmission : quatre questions toujours d'actualité sur le coronavirus

> Pourquoi l’hydroxychloroquine est-elle rejetée par les autorités sanitaires ?

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Comment fonctionne StopCovid ? Nous avons testé l'application de traçage en avant-première

> Corrections statistiques, moyennes arrondies... les mesures exceptionnelles du bac 2020

> Pourquoi les infirmières françaises sont-elles parmi les plus mal payées d'Europe ?

En zone orange, la réouverture des lycées n'aura pas lieu mardi prochain, mais plus tard. Dès le 2 juin, les lycées professionnels ouvriront prioritairement pour ceux qui ont "besoin de certifications", tandis que l'ouverture des lycées généraux et technologiques se fera pour des entretiens individuels, sur convocation individuelle.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon