Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nouvelle opération anti-pub à Lyon: 500 panneaux recouverts pour dire non à la publicité vidéo

logo de BFMTV BFMTV 25/11/2019 Benjamin Rieth

Une centaine d'activistes a mené ce lundi matin une opération pour s'opposer à la publicité vidéo dans les rues de Lyon, selon un communiqué d'Alternatiba Rhône.

Des centaines de panneaux ont été recouverts par des militants anti-pub. © BFM Lyon Des centaines de panneaux ont été recouverts par des militants anti-pub.

Ils ne veulent pas de la publicité vidéo dans les rues. Pour se faire entendre, une centaine d'activistes a recouvert près de 500 panneaux publicitaires avec des affiches ce lundi matin, selon un communiqué de l'association  Alternatiba Rhône. L'action a été menée à Lyon, Bron, Villeurbanne, Vénissieux et Caluire.

"Une agression lumineuse"

Sur les affiches, on peut lire "Pas de pub vidéo dans nos rues" ou "97% des Grand·e·s Lyonnais·e·s interrogé·e·s sont contre les écrans vidéo publicitaires". Plusieurs élus sont également cités, notamment Gérard Collomb, David Kimelfeld, Jean-Paul Bret ou encore Fouziya Bouzerda.

"Ces écrans énergivores constituent une agression lumineuse supplémentaire dans nos villes et vont à l’encontre des enjeux climatiques actuels", alerte le communiqué qui s'en prend également à l'envahissement de l'espace public et l'inaction des élus. 

"Les élu·e·s de la Métropole sont en train de rédiger le Règlement local de publicité intercommunal : elles·ils doivent inscrire l’interdiction de ces écrans dans ce document. Ce n’est pas le cas actuellement : à ce jour, le projet de règlement permet l’installation de dizaines, voire de centaines d’écrans vidéo publicitaires", écrit dans le communiqué Gabrielle Joint, du Collectif Plein la Vue, qui a participé à cette opération de collage. 

Cette action coup de poing fait suite à l'installation polémique d'un écran publicitaire vidéo sur les quais du Rhône à l'occasion des Journées de l'Économie. Plusieurs fois dégradé, il avait fini par être cassé et enlevé.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon