Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pour Jadot, Macron commet une « erreur politique » sur l’interdiction du cannabis

logo de L’Obs L’Obs 19/04/2021 www.nouvelobs.com
© Copyright 2021, L'Obs

Alors qu’Emmanuel Macron propose un grand débat sur la consommation de drogue, l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot, invité au micro de Franceinfo ce lundi 19 avril, a appelé à la« légalisation » du cannabis pour « se concentrer en termes de répression sur les drogues dures ».

Riche à millions et à la tête d’un réseau tentaculaire : « Mouf », l’insaisissable roi du shit

« Quand vous faites de la légalisation, vous contrôlez la production, vous contrôlez la vente. Avec la dépénalisation, vous laisser s’installer les trafics et vous n’avez pas de mesure de santé publique, notamment à l’attention des jeunes » , a-t-il expliqué.

« La France est le pays le plus répressif d’Europe »

Selon le député, les pays européens ayant mis en place la légalisation du cannabis ont constaté « une réduction des risques d’addiction, une réduction des maladies et notamment psychologiques liées aux addictions » et « la réduction des trafics ». Il a estimé qu’il y a « urgence » à passer l’action. Depuis longtemps, les écologistes demandent la légalisation du cannabis : « La France est le pays le plus répressif d’Europe et pourtant le pays où il y a la plus grande consommation, notamment chez les jeunes. »

« Turbo », le baron de la drogue qui était défendu par Eric Dupond-Moretti

Le chef de l’Etat n’étant pas favorable à la légalisation, Yannick Jadot a mis en garde contre un débat qu’il juge faussé :

« Comme d’habitude, Emmanuel Macron veut lancer un débat en ayant donné les conclusions du débat avant que ce débat se soit tenu. C’est encore une erreur politique. La situation française est particulièrement dramatique. C’est ce que disent tous les spécialistes des drogues, tous les spécialistes des trafics, tous les spécialistes des addictions. »

« Les éradiquer par tous les moyens »

Dans une longue interview au « Figaro » dimanche, Emmanuel Macron a précisé sa position concernant la drogue. Il faut, selon lui, que le consommateur comprenne que lorsqu’il « se roule un joint dans son salon », il« alimente la plus importante des sources d’insécurité ».

Millionnaires, puissants et dangereux : sur la piste des plus gros narcos français

Entrant dans le débat sur la légalisation du cannabis dit « récréatif », dont l’usage est interdit, Emmanuel Macron a soutenu que dire que « le haschisch est innocent est plus qu’un mensonge » : « Sur le plan cognitif, les effets sont désastreux. […] Et je ne parle même pas des effets de glissement vers des drogues plus dures. »

« Les éradiquer par tous les moyens est devenu la mère des batailles, puisque la drogue innerve certains réseaux séparatistes mais aussi la délinquance du quotidien, y compris dans les petites villes épargnées jusqu’ici. Ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue, c’est faire reculer la délinquance partout. »
Publicité
Publicité

Plus d'info : L'Obs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon