Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Violences policières: Jean-Luc Mélenchon réclame "que la police change ses comportements"

logo de BFMTV BFMTV 13/06/2020 Hugues Garnier avec AFP

Le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale est présent ce samedi à Paris pour la manifestation contre les violences policières.

Violences policières: Jean-Luc Mélenchon réclame "que la police change ses comportements" © BFMTV.com Violences policières: Jean-Luc Mélenchon réclame "que la police change ses comportements"

"Une société qui apaise plutôt qui fait monter en tension". En amont de la manifestation contre les violences policières organisée à Paris par le Comité Adama, Jean-Luc Mélenchon s'en est pris ce samedi aux syndicats de police, responsables d'après lui des tensions entre les forces de l'ordre et la population.

"Ils (les syndicats de police, ndlr) distillent au long de la journée des propos haineux qui visent à séparer la police du peuple français", a affirmé le député de la France insoumise.

"C'est la première fois qu'on voit des syndicats qui au lieu de demander le paiement des heures supplémentaires, des meilleurs conditions de travail réclame le droit d'étrangler les gens ou de leur tirer dessus des coups de fusil électriques", a-t-il poursuivi, en référence à l'interdiction annoncée de la technique d'interpellation dite d'étranglement, contestée par les policiers.

"La police est dix fois trop armée"

Jean-Luc Mélenchon a demandé à ce "que la police change ses comportements, que la hiérarchie assume ses responsabilités".

"Si on laisse s'instiller l'idée qu'à raison de leur couleur de peau ou de leur religion certains peuvent être traités d'une manière indigne alors ce n'est plus la France", a ajouté le leader de la France insoumise.

Pour le député, "la police est dix fois trop armée, leur seul accoutrement est une incitation au choc frontal". "On a le droit de rêver d’une société sans police, ça n'est pas un rêve interdit, un beau rêve mais ça ne peut être qu’un rêve", a-t-il poursuivi. Il doit donc y avoir selon lui une police présente partout "mais organisée, disciplinée, obéissante, et qui ne s'organise pas comme une forteresse à part". 

Nicole Belloubet "discrédite la justice"

Jean-Luc Mélenchon est enfin revenu sur la proposition de la ministre de la Justice Nicole Belloubet de recevoir la famille Traoré. "Qu'elle aille faire autre chose", demande le député, qui considère que la garde des Sceaux "discrédite la justice". 

Des milliers de manifestants sont de nouveau attendus samedi contre le racisme et les violences policières, sur fond de colère chez les forces de l'ordre et à la veille d'une allocution du président Emmanuel Macron.

"Nous appelons toutes les villes de France à venir manifester avec nous pour exiger vérité et justice pour Adama et toutes les victimes de la police ou de la gendarmerie", a lancé le comité Adama Traoré.


Vidéo: Racisme : "Il faut que la police change ses comportements" (Mélenchon) (AFP)

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon