En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

OVNI sur le canal de Bristol : "Que fait la police ?"

logo de ParisMatch ParisMatch 20/01/2017 Paris Match

Le 24 septembre dernier, un hélicoptère de la police a filmé un étrange objet volant au dessus du canal de Bristol, en Angleterre. Quatre mois plus tard, des citoyens réclament une enquête sérieuse.

OVNI sur le canal de Bristol : "Que fait la police ?" © YouTube OVNI sur le canal de Bristol : "Que fait la police ?"

D’où venait cet objet volant sphérique filmé dans la soirée du 24 septembre 2016 par un hélicoptère de la police au-dessus du canal de Bristol, le bras de mer qui sépare les Galles du Sud de l’Angleterre ? C’est ce que voudraient savoir les habitants de la région, un peu surpris qu’aucune explication officielle n’ait été fournie par les autorités.

Pourtant, la police de l’air qui a tourné cette vidéo avec une caméra infrarouge n’a pas hésité à l’époque à publier un extrait d’une minute quinze  vidéo sur son compte Twitter, accompagnée d’un emoji alien et de cette question laconique : «Une suggestion ???». 

Mais les différentes hypothèses suggérées (drone, lanterne thaïlandaise, ballon sonde…) n’ont pas permis d’identifier l’objet volant apparu vers 21 heures 30 qui se déplaçait contre le vent ce qui indique qu’il était équipé d’un moyen de propulsion autonome.

"Je pense qu’il s’agit d’une affaire très importante dans l’histoire des ovnis en Grande-Bretagne"

Depuis, silence radio des autorités… Gary Heseltine, un ancien enquêteur de la police des transports aujourd’hui directeur d’une revue d’ufologie, soupçonne qu’il y a anguille sous roche : «Je suis convaincu que la police n’a pas été aussi transparente et ouverte qu’elle aurait pu.»

Dans l’espoir de faire avancer les choses, Gary Heseltine a saisi les autorités en s’appuyant sur la loi qui garantit l’accès du public aux informations détenues par les services gouvernementaux. Car, ajoute Gary Heseltine, «je pense qu’il s’agit d’une affaire très importante dans l’histoire des ovnis en Grande-Bretagne et qu’elle mérite une enquête scientifique sérieuse.»

D'autant plus sérieuse que, deux jours avant l'observation du 24 septembre, un habitant de Bristol a photographié un objet très semblable à celui filmé par la police de l'air. Voici la photo qu'il a partagée sur Twitter : 

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon