Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Afrique du Sud : les ravages de la surpêche sur la biodiversité

Au large des côtes du Cap, l'abandon soudain de 1 700 bébés cormorans a interpellé les scientifiques, qui pensent que les poussins ont été délaissés par leurs parents en raison de la diminution des stocks de poissons. Les adultes ont dû migrer pour survivre. La surpêche s'avère désastreuse pour nombre d'espèces en Afrique Australe. Encadrer l'industrie de la pèche n'est cependant pas chose facile, le marché pesant 335 millions d'euros et employant près de 30 000 personnes. Alors que l'Afrique du Sud fait face à des difficultés économiques en raison de la pandémie de Covid-19, la biodiversité risque de continuer à se trouver en danger.
image beaconimage beaconimage beacon