Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus: La Chine renforce les dépistages face à la hausse des cas

logo de Reuters Reuters 21/01/2021

SANTE-CORONAVIRUS-CHINE-BILAN:Coronavirus: La Chine renforce les dépistages face à la hausse des cas

CORONAVIRUS: LA CHINE RENFORCE LES DÉPISTAGES FACE À LA HAUSSE DES CAS © Reuters/THOMAS PETER CORONAVIRUS: LA CHINE RENFORCE LES DÉPISTAGES FACE À LA HAUSSE DES CAS

SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - La Chine prévoit la mise en place de contrôles sanitaires très stricts pour la période des vacances du Nouvel an lunaire, lors desquelles des dizaines de millions de personnes devraient voyager, alors que le pays lutte contre la flambée épidémique de coronavirus la plus importante depuis mars 2020.

Face à la hausse des nouvelles infections recensées quotidiennement dans le nord-est du pays, des millions de personnes ont été placées ces dernières semaines en confinement dans les provinces de Jilin, du Heilongjiang et du Hebei, qui borde Pékin.

Les autorités demandent à la population de ne pas se déplacer pour les festivités du Nouvel an lunaire, le mois prochain, dans l'espoir d'éviter une nouvelle vague nationale de l'épidémie, que la Chine avait réussi à contrôler l'an dernier en imposant rapidement de strictes mesures de confinement.


Vidéo: Bangalore: Le personnel médical se fait vacciner au début de la méga-campagne de vaccination en Inde (AFP)

Au cours des 24 dernières heures, 144 nouveaux cas de contamination ont été confirmés à l'échelle nationale, selon les autorités sanitaires, un bilan quotidien équivalent à celui du 14 janvier et qui est le plus lourd depuis le 1er mars 2020.

Dans un communiqué, la Commission nationale de la santé a indiqué avoir enregistré 126 transmissions locales parmi ces nouveaux cas, dont 68 dans la province du Heilongjiang et 33 dans la province de Jilin.

Trois cas de COVID-19, également dus à des transmissions locales, ont été signalés à Shanghai, qui n'en avait pas connu depuis le 23 novembre. Deux cas "suspects" ont en outre été décelés parmi les membres du personnel soignant de la ville, qui vont tous être soumis à des tests, dans le cadre d'une vaste campagne de dépistage entamée jeudi.

Selon les données de la commission, 88.701 infections ont été confirmées en Chine continentale. L'épidémie a fait officiellement 4.635 morts en Chine. Aucun décès supplémentaire n'a été signalé jeudi.

(Jing Wang et Brenda Goh à Shanghai, Roxanne Liu à Pékin; version française Jean Terzian et Jean-Philippe Lefief)

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon