Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le Venezuela en proie à l'hyperinflation va supprimer six zéros à sa monnaie

logo de franceinfo franceinfo 05/08/2021 Franceinfo

L'économie vénézulienne s'est presque totalement dollarisée ces derniers mois. La plupart des transactions se font en monnaie américaine alors que l'inflation a été de plus de 250% entre janvier et mai.

© Fournis par franceinfo

Le bolivar va se délester de quelques zéros. La monnaie du Venezuela va perdre six zéros le 1er octobre en raison de l'hyperinflation qui l'a dépouillé de sa valeur, a annoncé jeudi 5 août la Banque centrale du pays. "A partir du 1er octobre, entrera en vigueur le bolivar digital lors de l'application d'une nouvelle échelle monétaire qui supprime six zéros à la monnaie nationale", explique la Banque centrale.

L'économie vénézulienne s'est presque totalement dollarisée ces derniers mois. La plupart des transactions se font en monnaie américaine alors que l'inflation a été de plus de 250% entre janvier et mai. L'hyper-inflation a atteint 400 000% en 2018, près de 10 000% en 2019 et 3 000% en 2020. Jadis riche pays pétrolier, le Venezuela a vu son PIB chuter de 80% depuis 2013 et 65% des ménages vivent dans la pauvreté.

Quatorze zéros perdus en 13 ans

En 13 ans, le bolivar aura perdu 14 zéros, signe des dévaluations successives imposées au gouvernement. L'ancien président Hugo Chavez (1999-2013) avait supprimé trois zéros en 2008. Son successeur et actuel président, Nicolas Maduro, avait fait de même en août 2018 en supprimant cinq zéros.

Le pays va imprimer de nouveaux billets pour accompagner la mesure alors que ceux-ci ont presque disparu de la circulation dans le pays. La plupart des échanges qui ne se font pas en dollars se font de manière numérique (paiements par carte, virement ou transfert bancaire). Cette décision vise à "faciliter" l'utilisation de la monnaie, en la ramenant à "une échelle monétaire plus simple", poursuit la Banque centrale.

Publicité
Publicité

PLUS D’INFO: FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon