Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Malaisie: la police s'attaque aux mineurs de bitcoin volant l'électricité

logo de RFI RFI 23/07/2021 RFI
Plus d'un millier de machines de minage de Bitcoin ont été détruite en Malaisie (Image d'illustration). © Martin BUREAU AFP/Archivos Plus d'un millier de machines de minage de Bitcoin ont été détruite en Malaisie (Image d'illustration).

Si la cryptomonnaie n’est pas interdite en Malaisie, la sécurisation de celle-ci, une activité appelée minage et très gourmande en énergie, est régulièrement accusée de voler l’électricité publique. C’est ainsi qu’à Bornéo, huit personnes viennent d’être condamnées à plusieurs mois de prison ferme.

Avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux 


Vidéo: Cameroun : des militaires en proie aux attaques (Euronews)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

C’est un larcin qui s’invite de plus en plus dans les pages faits divers des journaux malaisiens : le vol d’électricité pour pratiquer le minage de cryptomonnaie. Le dernier méfait en date s’est déroulé à Bornéo. Il s’est illustré par une image particulièrement spectaculaire : la destruction de plus de 1 000 machines de minage par un immense rouleau compresseur sur le parking de la police locale. C’est pour avoir volé l’équivalent de 1,7 million d’euros en électricité que huit personnes derrière ces machines ont été dans la foulée condamnée

Mais si ces boîtiers électroniques sont extrêmement énergivores, elles sont aussi source de potentielles nuisances ou danger, a précisé le commissaire adjoint au média CNBC en citant des coupures de courants et des incendies.

Des machines semblables ont été retrouvées au quatre coins du pays ces dernières années. Rien qu’entre janvier et septembre 2020, 90 installations de minage ont été repérées par la police. Si la Chine demeure le pays qui pratique le plus cette sécurisation des transactions de bitcoins, la Malaisie, qui ne compte pourtant que 31 millions d’habitants n’est pas en reste et apparaît dans le top 10 des pays où l’on s’adonne le plus à cette activité.

► À lire aussi : Éco d'ici Éco d'ailleurs - Le bitcoin: une révolution monétaire est-elle en marche ?

Publicité
Publicité

Plus de RFI

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon