Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Norvège : dix ans après le carnage d'Utoya, Anders Behring Breivik demande sa libération

logo de franceinfo franceinfo 18/01/2022 Franceinfo

Le terroriste norvégien d'extrême droite plaide mardi pour sa remise en liberté. Sa demande n'a, de l'avis général, aucune chance d'aboutir.

© Fournis par franceinfo

De l'avis général, sa demande n'a aucune chance d'aboutir. Le terroriste d'extrême droite Anders Behring Breivik plaide, mardi 18 janvier, pour sa remise en liberté. Pour des raisons de sécurité, la procédure a été délocalisée dans le gymnase de la prison de Skien où est incarcéré celui qui a été condamné en 2012 à 21 ans de prison.


Vidéo: Justice - Benjamin Mendy libéré sous caution (Dailymotion)

Relire la vidéo

Le 22 juillet 2011, Anders Behring Breivik avait d'abord fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, faisant huit victimes, puis tué 69 autres personnes, des adolescents pour la plupart, en ouvrant le feu sur un camp d'été de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utoya.

Le tueur, aujourd'hui âgé de 42 ans, reprochait à ses victimes de faire le lit du multiculturalisme. "Comme dans tout autre Etat de droit, un condamné a le droit de demander sa libération conditionnelle et Breivik a décidé de faire usage de ce droit", a déclaré son avocat à l'AFP. Les familles des victimes regrettent que cette demande de libération conditionnelle lui servir de tribune politique.

Publicité
Publicité

PLUS D’INFO: FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon