Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nucléaire : l'UE et l'Iran conviennent d'une reprise bientôt des discussions

logo de 20 Minutes 20 Minutes 25/06/2022 20 Minutes avec AFP

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE) Josep Borrell et le ministre des Affaires étrangères d'Iran Hossein Amir-Abdollahian ont convenu samedi à Téhéran de la reprise «dans les prochains jours» des pourparlers sur le dossier nucléaire

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrell, à Bruxelles le 22 février 2021. © Yves Herman/AP/SIPA Le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrell, à Bruxelles le 22 février 2021. DIPLOMATIE - Le chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE) Josep Borrell et le ministre des Affaires étrangères d'Iran Hossein Amir-Abdollahian ont convenu samedi à Téhéran de la reprise «dans les prochains jours» des pourparlers sur le dossier nucléaire

« Ma visite a pour principal objectif de briser la dynamique actuelle c’est-à-dire la dynamique de l’escalade » et de sortir les pourparlers de l’impasse, a déclaré M. Borrell lors d’une conférence de presse, avant d’annoncer une reprise des négociations de Vienne « dans les prochains jours », après une suspension de près de quatre mois.

« Nous avons eu une conversation longue mais positive sur la coopération globale entre l'Iran et l'UE », a déclaré à la même conférence de presse M. Amir-Abdollahian à l’issue d’un tête-à-tête de deux heures.


Vidéo: Nucléaire iranien : après la résolution de l'AIEA, la perspective d'accord s'éloigne (France 24)

Nucléaire iranien : après la résolution de l'AIEA, la perspective d'accord s'éloigne
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

« Nous avons souligné à M. Borrell que nous étions prêts à reprendre les pourparlers dans les prochains jours. Ce qui est important pour la République islamique d’Iran, c’est le plein avantage économique que l’Iran doit tirer de l’accord conclu en 2015 », a-t-il ajouté, en référence surtout à la levée des sanctions économiques.

« Nous essaierons de résoudre les problèmes et les divergences à travers les pourparlers qui reprendront bientôt », a-t-il poursuivi.

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: 20 MINUTES

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon