Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Contestation politique : "la rébellion est-elle passée à droite ?"

Les nouveaux révolutionnaires sont-ils de droite, voire d'extrême droite ? C'est la thèse défendue par le journaliste Pablo Stefanoni qui cite en exemple l'assaut du Capitole, la multiplication des théories conspirationnistes ou anti-Étatiques et les succès électoraux des partis d'extrême droite. Selon lui, les jeunes veulent casser "la banalité du bien" et trouvent la droite plus "cool". Ces mouvements gagnent de nouveaux adeptes, notamment par leurs maîtrises des codes des réseaux sociaux.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon