Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus : en Europe, une poussée réelle mais limitée des contaminations

logo de Ouest-France Ouest-France 31/07/2020 Arnaud BÉLIER.
La Belgique est le pays où la mortalité est la plus élevée par rapport au nombre d’habitants. Outre le port du masque, la ville d’Anvers a, quant à elle, instauré un couvre-feu de 23 h à 6 h. © John Thys, AFP La Belgique est le pays où la mortalité est la plus élevée par rapport au nombre d’habitants. Outre le port du masque, la ville d’Anvers a, quant à elle, instauré un couvre-feu de 23 h à 6 h.

Le Luxembourg est actuellement le pays le plus touché par l’épidémie en proportion de sa population. Mais c’est surtout en Europe de l’Est que l’épidémie flambe.

Si l’épidémie de Covid-19 flambe aux Amériques (plus de 150 000 morts aux États-Unis, 90 000 au Brésil, 45 000 au Mexique), c’est en Europe que le Covid-19 a fait le plus de morts, en proportion de la population. La Belgique est le pays où la mortalité est la plus élevée (849 morts par million d’habitants), devant le Royaume-Uni (677), l’Espagne (608), l’Italie (581) et la Suède (567).

Peut-on parler d’une deuxième vague ?

Les hôpitaux et les Ehpad sont loin d’être submergés, comme ils l’ont été en Italie, en France et en Espagne, en février, mars. En revanche, on assiste bien à une recrudescence des cas : 4 397 nouveaux dans la semaine du 13 au 19 juillet en France, 902 en Allemagne ce 30 juillet, 1 153 nouvelles en Espagne le 29 juillet, chiffre le plus élevé depuis le 2 mai. Mais 60 % des cas sont asymptomatiques et la pression sur le système sanitaire est faible », assure le ministre de la Santé.

Quels sont les pays les plus touchés ?

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le pays européen le plus touché, en proportion de sa population, est actuellement le Luxembourg avec 240,6 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants du 26 au 30 juillet. Suivent la Roumanie (72,2 cas pour 100 000 habitants), l’Espagne (50,7), la Bulgarie (40,6), la Suède (32,2), la Belgique (31,8).

Va-t-on vers un reconfinement ?

Aucun pays européen n’a pris de mesure générale en ce sens. Le reconfinement de 200 000 Catalans décrété le 12 juillet a été levé le 29 juillet. En Belgique, les magasins restent ouverts mais les courses sont limitées à trente minutes et à une seule personne par foyer. La ville d’Anvers a, quant à elle, instauré un couvre-feu de 23 h à 6 h. En Allemagne, les écoles doivent rouvrir lundi dans la région du Mecklenbourg ; Berlin suivra une semaine plus tard.

Peut-on encore voyager librement en Europe ?

Depuis le 15 juin (21 juin en Espagne), aucun pays n’applique de restriction générale de voyages au sein de l’Union européenne. Le Premier ministre Jean Castex a déconseillé aux touristes français de se rendre Catalogne. La Belgique interdit les voyages vers certaines régions du Portugal, de Catalogne et d’Aragon ; et « conseille » des mesures de quarantaines pour les visiteurs provenant de certaines régions, comme les Pays de la Loire. L’Allemagne impose des tests pour les voyageurs de retour de certaines régions portugaises et espagnoles.

Les taux de notification des cas de Covid-19 sur 14 jours pour 100 000 habitants.Infographie © OUEST FRANCE Les taux de notification des cas de Covid-19 sur 14 jours pour 100 000 habitants.Infographie
Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon