Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

« Il ne reste rien » : son immense collection de Johnny Hallyday brûle dans un incendie en Bretagne

logo de Ouest-France Ouest-France 04/04/2022 Frédérique GUIZIOU.
La maison d’un habitant de l’île Molène, celle d’Erwan Masson, le fondateur du fan-club de l’Ouest de Johnny Hallyday, a complètement brûlé ce lundi 4 avril 2022. © OUEST-FRANCE La maison d’un habitant de l’île Molène, celle d’Erwan Masson, le fondateur du fan-club de l’Ouest de Johnny Hallyday, a complètement brûlé ce lundi 4 avril 2022.

Des milliers d’objets d’une collection dédiée à Johnny Hallyday, sur l’île Molène en Bretagne sont partis en fumée dans l’incendie de la maison de son fondateur, ce lundi 4 avril 2022. Une couverture chauffante serait à l’origine du sinistre.

La maison d’un habitant de l’île Molène, celle d’Erwan Masson, le fondateur du fan-club de l’ouest de Johnny Hallyday, a complètement brûlé ce lundi 4 avril 2022. © OUEST-FRANCE La maison d’un habitant de l’île Molène, celle d’Erwan Masson, le fondateur du fan-club de l’ouest de Johnny Hallyday, a complètement brûlé ce lundi 4 avril 2022.

« Tout a brûlé, tout a disparu, il ne reste rien… » Erwan Masson, le fondateur du plus grand fan-club dédié à Johnny Hallyday, est sous le coup de la sidération.

En « à peine dix minutes », en fin de matinée, ce lundi 4 avril 2022, sa maison sur Molène, petite île de la mer d’Iroise au large du Finistère, a été dévorée par un incendie.

Des milliers d’objets de collection partis en fumée

« J’ai eu le temps de sauver ma maman, on est sortis tous les deux », continue le Molénais qui a assisté, impuissant, le cœur serré, « à la disparition de toute une vie de souvenirs, un parcours de fan réduit à néant. »

Lire aussi : PORTRAIT. « Sans Johnny, je serais mort » : les confidences d’Erwan Masson, premier fan du « patron »

Les guitares dédicacées de Johnny, les blousons, les piles d’albums et de photographies… Erwan Masson possédait un véritable musée dédié à son idole rock’n’roll. Les milliers d’objets qui constituaient la collection dédiée à Johnny Hallyday la plus importante de l’ouest, ont été réduits en cendres.

Un « coup très dur » pour Erwan Masson, 57 ans, qui a sorti, à l’automne 2021, un livre autobiographique, Johnny, mon île et moi. Il y raconte son parcours et la création, en 1976, du fan-club dédié à Johnny Hallyday, décédé il y a plus de quatre ans : « L’avantage du livre, c’est qu’il a permis de prendre en photo ces objets emblématiques qui viennent de partir en fumée. »

Une couverture chauffante à l’origine du feu

L’incendie a démarré dans une des chambres, a priori déclenché par une couverture chauffante. Les deux pompiers de Molène ont rencontré des difficultés : « Il n’y avait pas assez de pression pour éteindre les flammes », confie Erwan Masson. Qui, avec sa mère de 88 ans, sera relogé dans la maison de son frère.

En provenance du continent, les pompiers de Brest, embarqués sur un bateau de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), sont arrivés pour sécuriser les lieux. Et démolir la cheminée, « le seul vestige resté debout » de cette maison construite en 1962 par ses parents, Cécile et Michel Masson.

«Je garde mon humour pourtant ; j’aimerais toujours la chanson de Johnny Allumez le feu », conclut Erwan Masson. Tel le phénix, j’espère renaître de mes cendres. »

Fermé depuis plus de six ans, le Kastell-An-Daoll, l’hôtel historique de la famille Masson, a été acquis, récemment, par l’entrepreneur Franck Jaclin, le fondateur de la « Route des Pingouins » qui regroupe des hôtels, gîtes et restaurants de caractère sur le nord Finistère.

Publicité
Publicité

Plus de Ouest-France

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon