Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Législatives 2022. Nupes, RN, Ensemble : comment s’est effectué le report des voix au second tour ?

logo de Ouest-France Ouest-France 20/06/2022 Erwan ALIX.
Le report des voix entre le premier et le second tour était l’une des clés du scrutin. © Ouest-France Le report des voix entre le premier et le second tour était l’une des clés du scrutin.

Le second tour des législatives du 19 juin 2022 a abouti à une Assemblée nationale profondément modifiée, et des rapports de force bouleversés. Le comportement des électeurs au second tour lors des duels entre Nupes, Ensemble et le Rassemblement national montre un changement dans le paysage politique.

Le visage de l’Assemblée nationale s’est retrouvé fortement changé après le second tour des législatives 2022. La majorité présidentielle a perdu de nombreux sièges quand l’alliance Nupes et le Rassemblement national ont réalisé des percées.

Comment s’est opérée cette recomposition dans les urnes ? Nous avons recensé l’issue des différents duels du second tour entre candidats Ensemble, Nupes et Rassemblement national pour voir comment s’étaient manifestés les rapports de force.

Suivez notre direct consacré aux résultats du second tour des élections législatives, ce lundi 20 juin 2022

L’une des clés de l’élection était le report des voix au second tour : qu’allaient faire les électeurs Nupes, Ensemble ou RN quand leur candidat avait été battu au premier tour ? Du côté des partis, on s’est abstenu de donner des consignes. Chez LREM, on avait mis de côté le front républicain pour donner des consignes « au cas par cas » dans les circonscriptions avec un duel Nupes-RN.

Au second tour, on comptait 271 oppositions Ensemble – Nupes, 108 oppositions Ensemble – Rassemblement national, et 59 duels Nupes – Rassemblement national.

Voici comment se sont réparties les victoires selon les protagonistes :

Dans les 271 duels Ensemble-Nupes, le candidat de la majorité a été élu dans 177 circonscriptions, et le candidat Nupes dans 94 circonscriptions.

Dans les 108 duels entre Ensemble et RN, les résultats ont été plus serrés, avec 55 victoires pour Ensemble, et 53 pour le Rassemblement national.

Enfin, dans les 59 oppositions entre Nupes et le Rassemblement national, le RN s’est imposé 33 fois contre 26 pour la Nupes.

Lire aussi. Avec 89 députés RN élus, le front républicain est-il définitivement mort ?

Quel report des voix ?

L’institut Harris Interactive a publié une enquête sur le report des voix au second tour. Un peu plus de 6 000 personnes ayant voté au premier tour pour un candidat éliminé ont indiqué pour qui ils avaient voté au second tour. Cela permet de se faire une idée des possibles dynamiques ayant conduit au résultat de l’élection.

Le graphique ci-dessous montre comment le report des voix s’est effectué selon différents scénarios : comment les électeurs Nupes au premier tour ont voté au second tour lors d’un duel RN-Ensemble dans leur circonscription, comment les électeurs Ensemble au premier tour ont voté lors d’un second tour RN-Nupes, comment les électeurs RN au premier tour se sont reportés lors d’un duel Nupes-Ensemble, etc...

En cas de duel Nupes-RN dans leur circonscription, les électeurs ayant voté pour un ou une candidate Ensemble au premier tour se sont abstenus à 37 %, ont voté Nupes à 36 % et RN à 27 %.

En cas de duel Ensemble-RN dans leur circonscription, les électeurs ayant voté pour un ou une candidate Nupes au premier tour se sont abstenus à 45 %, ont voté pour le ou la candidate Ensemble à 31 %, et pour le ou la candidate RN à 24 %.

Retrouvez tous les résultats du second tour des élections législatives 2022

Polarisation

Il n’y a pas si longtemps, on parlait encore de front républicain pour faire barrage à l’extrême droite. Ce front semble bien fissuré avec 89 députés Rassemblement national à l’Assemblée.

Le graphique montre aussi qu’au sein des différentes sensibilités, les oppositions de chaque bord suscitent un rejet : les « ni Macron ni Le Pen » chez les Nupes, et les « ni Mélenchon ni Le Pen » chez les Ensemble. Un marqueur supplémentaire du changement de polarisation de la vie politique.

Publicité
Publicité

Plus de Ouest-France

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon