Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Pologne se dit «prête au dialogue» mais refuse d’agir «sous la pression du chantage»

À son arrivée au sommet européen à Bruxelles, le premier ministre polonais déclare être «prêt» à résoudre les différends entre son pays et l’Union européenne. Mateusz Morawiecki rejette cependant tout «chantage» concernant la primauté de droit de l’UE et l’attribution des fonds européens.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Le Figaro

Plus de Le Figaro

image beaconimage beaconimage beacon