Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’Union européenne s’oppose au «financement de fils barbelés et de murs» anti-migrants aux frontières

À l’issue d’un sommet européen à Bruxelles, Ursula von der Leyen déclare que l’UE ne financera pas d’infrastructures aux frontières pour empêcher les arrivées de migrants. Bien que ces mesures soient réclamées par douze pays, dont la Lituanie et l’Autriche, la présidente de la Commission européenne souligne toutefois la présence «d’un financement de la gestion des frontières par le budget européen».

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Le Figaro

Plus de Le Figaro

image beaconimage beaconimage beacon