Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nouveaux essais cliniques, aucun décès en Chine… Ces bonnes nouvelles dans la crise du coronavirus

logo de L’Obs L’Obs 07/04/2020 www.nouvelobs.com
© Copyright 2020, L'Obs

La propagation du coronavirus se poursuit dans le monde, alors que les hôpitaux de France déjà sursollicités font face à un important afflux de patients. Malgré les difficultés qui arrivent, les bonnes nouvelles, belles images et élans de solidarité existent dans une actualité parfois lourde. « L’Obs » fait une sélection de ces informations qui vous redonneront sourire et espoir.

    Baisse du nombre d’admissions en réanimation en France

Le nombre de patients graves en réanimation a enregistré son solde net le plus bas depuis le début des mesures de confinement avec 94 patients de plus, mais « nous ne sommes pas au bout de l’ascension épidémique », a souligné le ministre de la Santé, Olivier Véran. Chaque jour depuis le 1er avril, le nombre de nouveaux lits nécessaires est un peu moins élevé que la veille.


    Un essai clinique consistant à transfuser du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des « patients en phase aiguë de la maladie » a démarré ce mardi 7 avril en France. Contenant des anticorps contre le coronavirus, ce plasma pourrait transférer l’immunité à un patient souffrant de la maladie.Plusieurs essais cliniques vont être conduits dans les prochains jours en France

L’utilisation de sang de ver marin, pouvant acheminer 40 fois plus d’oxygène que le sang humain, va être testée en Bretagne chez des malades en insuffisance respiratoire. Le comité de protection des personnes doit se prononcer dans la semaine sur un essai propre à l’Occitanie.


    Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, les autorités sanitaires chinoises n’ont annoncé aucun décès du Covid-19 le lundi 6 avril. A Wuhan, épicentre de la maladie, les personnes en bonne santé seront autorisées à quitter la ville.Aucun nouveau décès en Chine, pour la première fois

Les nouveaux cas de contamination diminuent aussi depuis début mars, mais le pays est confronté à une deuxième vague d’infections venant de l’étranger, avec près d’un millier de cas cumulés, selon le ministère.

    La décrue commence à se dessiner dans les hôpitaux italiens

Depuis quelques jours, les bilans quotidiens des autorités sanitaires italiennes redonnent de l’espoir. Le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs a diminué pour la première fois samedi 4 avril. Ce chiffre, repassé sous la barre des 4 000, n’avait jamais baissé depuis fin février et l’explosion de la pandémie dans la péninsule.

Du côté des décès, bien que le chiffre soit reparti à la hausse lundi 6 mars avec 636 décès, il reste sensiblement inférieur au plus haut de l’épidémie, avec 969 victimes en 24 heures le 27 mars.


AUSSI SUR MSN : «Le masque n'est pas une assurance contre le coronavirus»
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE



Publicité
Publicité

Plus d'info : L'Obs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon