Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un ballon captif flotte au-dessus de Marseille pour détecter les départs de feu

A 600 mètres d'altitude au-dessus de la caserne de Luminy, à l'entrée des calanques, flotte un ballon-captif qui ressemble à un dirigeable. Équipé de deux caméras, dont une infrarouge, l’engin maintenu par un câble relié au sol, est capable de détecter le moindre départ de feu sur un rayon de 10 kilomètres. Testé depuis trois semaines par les marins-pompiers de Marseille, le dispositif a déjà montré son efficacité sur plusieurs départs d’incendie, notamment la nuit. « On l'a aussi utilisé pour rechercher des randonneurs perdus. La caméra nous a permis de guider les équipes d'intervention », se félicite le contre-amiral Patrick Augier, qui commande le bataillon de marins-pompiers. Les pompiers de Marseille ont voulu expérimenter en avant-première ce nouvel outil, conçu par la société ANSE, spécialisée dans les systèmes aéroportés de surveillance, basée à La Ciotat, pour « déceler et aller au contact le plus rapidement possible sur un début d’incendie, surtout en pleine période estivale où le moindre départ de feu peut vite tourner à la catastrophe », poursuit le commandant Christophe, chef de la division études du bataillon des marins-pompiers de Marseille.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Dailymotion

Plus de Dailymotion

image beaconimage beaconimage beacon