Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus : en Russie, un nouveau bond de 10 000 cas

logo de L’Obs L’Obs 05/05/2020 www.nouvelobs.com
© Copyright 2020, L'Obs
    La pandémie de coronavirus a tué plus de 250 000 personnes dans le monde selon un dernier bilan global, dont plus de 25 000 en France. Un modèle prévoit 135 000 morts aux Etats-Unis d’ici le mois d’août.Emmanuel Macron s’est rendu ce mardi dans une école des Yvelines, pour rassurer élus et personnel éducatif.

    A Bruxelles, un téléthon planétaire organisé en ligne par la Commission européenne a rapidement permis de lever 7,4 milliards d’euros pour financer la recherche sur un vaccin.

    Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a affirmé dimanche disposer de « preuves immenses » que le coronavirus provenait d’un laboratoire de la ville de Wuhan en Chine. L’OMS a répliqué que ces déclarations étaient « spéculatives ».

{{ inlineArticle(23026) }}Dépistage massif du Covid-19 : mission impossible ?

Notre direct est maintenant terminé. Merci de l’avoir suivi.

19h20. Nouveau bond de 10 000 cas en Russie

La Russie a enregistré mardi un nouveau bond de dix mille cas détectés de coronavirus, soit la plus rapide progression en Europe de la pandémie pour le troisième jour consécutif, avec un bilan de mortalité limité.

Le virus, qui a notamment contaminé et envoyé à l’hôpital la semaine dernière le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, puis le ministre de la Construction Vladimir Iakouchev, a cette fois emporté un haut responsable du secteur spatial.

19h15. Le coût du fret en Outre-mer multiplié par deux ou trois,

Le coût du fret en Outre-mer a bien été multiplié par « deux ou trois » à cause de la crise du coronavirus qui a limité les liaisons aériennes, a reconnu ce mardi la ministre des Outre-mer Annick Girardin, devant les députés, en évoquant une « réouverture » des territoires d’Outre-mer « au-delà de juin ».

La crise sanitaire « a en effet une influence, une conséquence sur les coûts du fret aérien national et international. Vous avez raison, c’est deux fois, trois fois le prix », a déclaré la ministre, en réponse au député Sébastien Jumel (GDR).

18h30. L’inquiétude du médecin Gilles Pialoux

« Je suis inquiet depuis plusieurs semaines par ce que je vois. Là, le plus inquiétant, c’est la densité de population », a déclaré le professeur Gilles Pialoux, chef des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon face à des images de rues bondées, dans lesquelles les gens se baladaient sans masque.

17h40. Le Critérium du Dauphiné repoussé… et raccourci

La course cycliste alpestre a été repoussé de début juin à la mi-août en raison de la pandémie de coronavirus. Et elle sera raccourcie de huit à cinq étapes en gardant toujours sa spécificité « montagne ». Le départ sera donné le 12 août à Clermont-Ferrand, la ville prévue initialement, et les quatre dernières étapes, les plus difficiles, resteront identiques jusqu’à l’arrivée le 16 août à Megève (Haute-Savoie).

La société organisatrice du Critérium du Dauphiné a annoncé se caler « sur les consignes sanitaires en vigueur ». Or, d’après les annonces la semaine passée du Premier ministre Edouard Philippe, aucun rassemblement supérieur à 5 000 personnes ne pourra avoir lieu avant la fin août.

16h20. Le Royaume-Uni dépasse les 30 000 morts, record en Europe

Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays d’Europe à dépasser les 30 000 morts liés au Covid-19, soit le deuxième pays le plus touché par la pandémie dans le monde après les Etats-Unis, selon des statistiques officielles.

Les chiffres hebdomadaires des différentes agences régionales des statistiques du pays affichent un bilan de 32 313 décès dont le Covid-19 est la cause suspectée, soit un chiffre supérieur à l’Italie.

15h30. Le prix du baril de pétrole dépasse les 30 dollars

Le prix du baril de pétrole a atteint un peu plus de 30 dollars mardi. C’est une première depuis mi-avril, alors que les mesures de déconfinement se précisent. Vers 15 h 00, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 30,08 dollars à Londres, en hausse de 10,59 % par rapport à la clôture de lundi, un niveau plus vu depuis le 15 avril. A New York, le baril américain de WTI pour juin s’appréciait de son côté de 16,58 %, à 23,77 dollars. La veille, les cours du pétrole avaient fini en hausse pour la quatrième séance de suite.

15 heures. Prescription de masques pour les malades et leurs proches

Les malades du coronavirus et les « personnes contacts » pourront se faire prescrire 14 masques chirurgicaux par semaine à partir du 11 mai, selon une note du ministère de la Santé, qui augmente aussi les quantités distribuées aux soignants libéraux. « En phase de sortie de confinement (…), la stratégie de répartition des masques sanitaires par l’État a vocation à évoluer », indique ce document daté de lundi et destiné aux professionnels de santé.

Les malades pourront retirer leurs masques en pharmacie, « sur prescription médicale et sur présentation d’un résultat positif à un test virologique Covid-19 ». Même circuit pour les « personnes à très haut risque médical », comme les « immunodéprimés sévères », qui auront droit à 10 masques chirurgicaux par semaine.

Les malades et leurs proches pourront se faire prescrire 14 masques par semaine

14h30. Macron veut « une bonne rentrée » scolaire « plutôt qu’une rentrée en nombre »

Plaidant à plusieurs reprises pour un « retour progressif et concerté », Emmanuel Macron a essayé de répondre aux inquiétudes des parents, enseignants et maires, notamment en région parisienne, face à une possible résurgence de l’épidémie de coronavirus avec la réouverture des écoles

« Je comprends leurs angoisses, leurs questions, leurs inquiétudes. Ils veulent bien faire, donc il faut leur laisser le temps de bien faire, avec souplesse », a souligné Emmanuel Macron. « Le tout c’est que les maires, avec les directeurs d’école, soient sur une position concertée et que les parents soient bien informés » d’ici à « la fin de la semaine », a encore fait valoir le chef de l’Etat.

« On ne dira jamais à un enseignant pour qui les conditions ne sont pas remplies : Vous devez aller travailler », a-t-il promis.

14h20. Vacances d’été : il faudra attendre « début juin » pour être fixé

« Il est trop tôt pour dire si on pourra avoir des vacances » cet été, « on le saura début juin », a déclaré Emmanuel Macron, en mentionnant notamment les déplacements hors de France.

« On va limiter les grands déplacements internationaux, même pendant les vacances d’été. On restera entre Européens, peut-être faudra-t-il réduire un peu plus » en fonction de l’épidémie, a-t-il averti lors d’une interview à la télévision, après avoir visité une école à Poissy.

Macron : « On saura début juin » pour les vacances d’été

12 heures. Explosion des violences domestiques en Russie

Les cas de violences domestiques signalés ont plus que doublé en Russie en période de confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a déclaré Tatiana Moskalkova, déléguée aux droits de l’Homme auprès du Kremlin. « Selon les ONG, depuis le 10 avril, le nombre de victimes et de cas de violences domestiques a augmenté de 2,5 fois », a déclaré Tatiana Moskalkova à l’agence russe Ria Novosti.

« Les femmes signalent que dans le cadre du régime d’auto-isolement, elles ne peuvent pas se présenter aux (autorités) » pour demander de l’aide « et si elles y vont, elles ne sont généralement pas acceptées », a-t-elle déclaré.

11h30. Les enfants ne doivent pas être des « cobayes », dénonce Faure

Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a averti que les enfants ne devaient pas être « les cobayes d’une expérience qui pourrait être malheureuse », avec la réouverture des écoles à partir du 11 mai. « Si j’avais à me poser la question, je chercherais à savoir dans quelles conditions l’école rouvre » à partir de la semaine prochaine, a affirmé sur CNews Olivier Faure, en précisant que ses propres enfants n’étaient pas concernés par la reprise car pas prioritaires.

En effet « je ne souhaite pas que mes enfants, ni qu’aucun enfant de France, soient les cobayes d’une expérience qui pourrait être malheureuse », a ajouté le responsable PS lors de cette interview égayée par l’interruption de son jeune fils encore ensommeillé.

11 heures. L’application StopCovid prête le 2 juin, selon Cédric O

L’application StopCovid, qui doit permettre de tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, sera prête le 2 juin pour accompagner le déconfinement, sans avoir recours aux plateformes d’Apple et Google, a annoncé le secrétaire d’Etat au Numérique Cedric O. « Aujourd’hui, on peut se dire qu’on sera prêt pour le 2 juin », a affirmé Cédric O sur BFM Business.

Lors de la présentation de son plan de déconfinement, le Premier ministre Edouard Philippe avait maintenu sa confiance dans le projet, qui suscite des critiques jusqu’au sein de la majorité, réaffirmant vouloir le soumettre à un débat suivi d’un vote à l’Assemblée « lorsque l’application en cours de développement fonctionnera et avant sa mise en œuvre ».

10h25. Plus de 6 millions de personnes en chômage partiel au Royaume-Uni

Quelque 6,3 millions de personnes ont été placées au chômage partiel au Royaume-Uni, profitant de l’indemnisation d’urgence du gouvernement britannique face à la crise du coronavirus, a indiqué lundi soir le ministre des Finances Rishi Sunak.

Cela représente environ un cinquième de la population active britannique, qui s’élevait à 34,4 millions de personnes environ, selon les dernières statistiques.

9h40. Xavier Bertrand plaide pour ne pas « oublier » la culture lors de la relance

Le président de la région Hauts-de-France (ex-LR) Xavier Bertrand a plaidé pour que la culture ne soit pas « oubliée » pendant la crise du coronavirus, en évoquant notamment une « année blanche » pour les intermittents du spectacle.

Le secteur « a besoin de visibilité, savoir où on va, comment on traverse l’épreuve », et « je ne veux pas que la culture soit une oubliée ou une part marginale du plan de relance », a-t-il affirmé sur France Inter.

9 heures. La Poste va reprendre ses tournées le samedi et rouvrir ses bureaux

La Poste, dont les services ont été réduits avec la crise du coronavirus, compte rétablir progressivement ses tournées le samedi et rouvrir tous ses bureaux d’ici à la fin mai et va proposer un service de collecte de courrier à domicile pour les personnes vulnérables.

8 heures. Macron en visite dans une école des Yvelines

Dans la course à obstacles vers le déconfinement du 11 mai, Emmanuel Macron se rend ce mardi dans une école des Yvelines pour tenter de lever les inquiétudes des maires en charge de préparer cette périlleuse rentrée. Et elles sont nombreuses, selon ces élus, particulièrement en région parisienne où la plupart d’entre eux refusent de rouvrir les écoles dès la semaine prochaine. Emmanuel Macron tentera à Poissy de rassurer les craintes des élus et des enseignants en se rendant à l’école élémentaire Pierre Ronsard en compagnie du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.

Quelque 329 maires d’Ile-de-France, dont la maire PS de Paris Anne Hidalgo, ont écrit dimanche au président Macron pour lui demander de repousser la réouverture des écoles à une date ultérieure, dénonçant un déconfinement « à marche forcée ».

7h30. Vers un bilan beaucoup plus lourd aux Etats-Unis ?

Aux Etats-Unis, le bilan le plus bas, depuis début avril, de nouveaux décès sur 24 heures a été observé lundi (1 015), pour un total de plus de 68 000 morts recensées.

Mais un sombre constat s’impose : le pays passera probablement la barre des 100 000 morts du Covid-19 dès le mois de juin, indiquent de multiples modèles épidémiologiques qui ne prédisent pas d’arrêt subit des contagions pendant l’été. L’un des grands modèles de la pandémie, celui de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), a ainsi fortement revu à la hausse lundi sa prédiction de décès causés par le nouveau coronavirus, de 72 000 à près de 135 000 morts d’ici le 4 août, en raison d’un déconfinement prématuré dans certaines régions du pays.

7 heures. L’OMS dubitative face aux accusations de Washington envers la Chine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré lundi considérer à ce stade comme « spéculatives », faute d’être corroborées par des preuves, les déclarations des dirigeants américains selon lesquelles le nouveau coronavirus provient d’un laboratoire de la ville chinoise de Wuhan, berceau de la pandémie. « Nous n’avons reçu aucune donnée ni de preuve spécifique du gouvernement américain concernant l’origine présumée du virus, donc pour nous cela reste spéculatif », a déclaré Michael Ryan, directeur des programmes d’urgence de l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation à Genève.

Après avoir accusé la Chine d’avoir dissimulé l’émergence et la propagation du nouveau coronavirus, Washington affirme détenir des « preuves » qu’il provenait d’un laboratoire de Wuhan, et le président Donald Trump a menacé Pékin de « taxes douanières punitives ».

Suivre et comprendre la crise du coronavirus avec « l’Obs »

6 heures. Le chômage partiel maintenu après le 1er juin dans certains secteurs

Le chômage partiel restera pris en charge « à taux plein » après le 1er juin dans certains secteurs comme l’hôtellerie et la restauration, tandis que les autres entreprises devront contribuer aux salaires dans des « proportions raisonnables », a indiqué lundi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Plus d’un salarié du privé (11,7 millions à ce jour) bénéficie de cette garantie de 84 % du salaire net (100 % au niveau du Smic), que l’Etat et l’assurance-chômage remboursent intégralement aux employeurs dans la limite de 4,5 Smic.

Mais le gouvernement entend réduire sa participation à compter de juin, afin d’inciter à la reprise d’activité dans le cadre du plan de déconfinement.

5 heures. Plus de 250 000 morts dans le monde

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 250 000 morts dans le monde, dont plus de 85 % en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un dernier bilan établi par l’AFP. Au total, 250 203 décès ont été recensés dans le monde, dont 145 023 en Europe, continent le plus touché.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (68 689), devant l’Italie (29 079), le Royaume-Uni (28 734), l’Espagne (25 428) et la France (25 201).

Publicité
Publicité

Plus d'info : L'Obs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon