Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un chauffeur de taxi facture 230 euros une course entre Roissy et Paris et provoque l’indignation de sa profession

logo de L’Obs L’Obs 05/01/2021 www.nouvelobs.com
© Copyright 2021, L'Obs

Deux cent trente euros pour un Roissy-Paris. C’est la désagréable surprise qu’ont eue deux touristes hongkongais le 1er janvier 2021, en fin d’après-midi. La facture salée a déclenché la colère d’un groupe de chauffeurs de taxi, comme le rapporte France-Bleu Paris ce mardi 5 janvier.

LIRE AUSSI >  Kamel, taxi à Paris, 2 000 euros par mois, déclarés qu’à moitié

« Voilà comment notre profession subit de plein fouet le comportement de certains “professionnels”. Qu’ils soient vrais taxis, faux taxis, vrais ou faux VTC. Il est temps de faire cesser ces agissements ! », peut-on lire sur la page Facebook de l’association Les Nouveaux Taxis parisiens, qui a reçu une photo de la facture et les commentaires désabusés des touristes hongkongais.

« Il y en a assez de ces voyous »

Les Nouveaux Taxis parisiensest uneassociation créée en 2014 pour « redorer l’image de la profession ». Contactée par France-Bleu, elle affirme avoir pu identifier le taxi en question. Il s’agirait d’un vrai taxi qui serait par ailleurs un habitué de ce genre d’arnaque, précise la radio locale. L’association a confié vouloir porter plainte contre lui pour atteinte à l’image de la profession.

« Il y en a assez de ces voyous », s’agace Jean Barreira, président des Nouveaux Taxis parisiens et cité par France-Bleu. Il se dit conscient qu’une « minorité de chauffeurs ruine les efforts de toute une profession pour améliorer sa qualité de service » mais estime que « le gouvernement ne fait rien pour mettre fin à l’anarchie qui règne à Paris ».

Des touristes effrayés

Les victimes de l’escroquerie du chauffeur n’ont pas déposé plainte et sont reparties pour Hongkong, rapporte « le Parisien ». Elles affirment avoir eu peur de représailles de la part du chauffeur si elles ne s’acquittaient pas de la somme demandée.

Selon France-Bleu, le tarif d’une course entre l’aéroport Charles-De-Gaulle de Roissy et le Xe arrondissement de Paris, où se sont rendus les deux touristes, aurait dû être de 53 euros selon le tarif réglementé en vigueur.

Publicité
Publicité

Plus d'info : L'Obs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon