Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Avec le Ride Pilot, les futures Volvo électriques conduiront toutes seules

logo de Autonews Autonews 07/01/2022 Quentin Guéroult
Photo d'illustration © Volvo Photo d'illustration

Le constructeur suédois a présenté ce système de conduite autonome qui équipera son prochain SUV électrique. Avec ses nombreux capteurs, le Ride Pilot veut offrir un niveau de sécurité important tout en permettant aux occupants d’un véhicule de pratiquer d’autres activités que la conduite.

Les travaux de Volvo sur la conduite autonome pourraient prochainement aboutir. Le constructeur suédois a présenté en avant-première aux visiteurs du CES 2022 son système d’assistance à la conduite autonome. Appelé Ride Pilot, celui-ci vise à “donner plus de temps aux clients” tout en rendant le trajet à bord d’un véhicule “encore plus pratique et agréable”.

Développé par l’entreprise suédoise Zenseact en collaboration avec les développeurs de Volvo, le Ride Pilot repose sur “plus de deux douzaines de capteurs”, dont l’Iris LiDAR, un “capteur de pointe” créé par la société Luminar. Il pourra également compter sur cinq radars, huit caméras et seize capteurs à ultrasons. Ces équipements high-tech permettront aux futures Volvo de conduire toute seule, sans interaction de la part du conducteur qui pourra pratiquer une autre activité durant le trajet. Il devrait être possible de lire un livre, écrire, travailler, ou même appeler des proches. Volvo souhaite aussi que le système permette de réduire le stress et la fatigue que peut susciter la conduite dans un trafic dense. Le constructeur prévoit enfin de déployer des mises à jour à distance afin de garantir un haut niveau de sécurité en permanence.

Un premier modèle équipé en 2022 ?

D’après les dires de la marque, ce nouveau système équipera “la prochaine génération de véhicules tout électriques Volvo”. Il devrait être proposé via un abonnement en option sur un SUV électrique qui sera présenté en 2022. Enfin presque. Dans un premier temps, les capteurs sur lesquels il repose seront utilisés par les aides à la conduite du SUV. Ce n’est qu’après une série de vérifications que la technologie de conduite autonome pourra être proposée au grand public. Volvo teste actuellement le système sur les routes de Suède, et aimerait aussi “recueillir des données en Europe et aux États-Unis”. Des tests sont notamment prévus en Californie, un état propice à la conduite autonome selon le constructeur grâce à sa circulation, son cadre légal et “son climat”. Les ingénieurs Volvo ne perdent pas le Nord.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Autonews

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon