Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Bientôt des plaques d’immatriculation numériques en France ?

logo de Turbo.fr Turbo.fr il y a 2 jours Sébastien Gosset
© Fournis par Turbo.fr

Par Sébastien Gosset

Mercredi 22 juin 2022

La société californienne Reviver a annoncé vendredi 10 juin que ses plaques d'immatriculation numériques avaient été approuvées pour l'utilisation et l'enregistrement par les automobilistes du Michigan et qu'elles étaient désormais disponibles à la vente.

Les plaques d'immatriculation numériques sont livrées avec une application pour smartphone qui permet de basculer l'affichage de la plaque entre un mode clair et sombre, de personnaliser un message de bannière sur la plaque, de recevoir des alertes si le véhicule se déplace et de signaler le vol du véhicule.

Les possesseurs de cette nouvelle technologie peuvent également localiser leur véhicule et renouveler leur immatriculation via l'application.

Les plaques, appelées RPlate, peuvent être achetées directement sur reviver.com ainsi que chez un certain nombre de partenaires concessionnaires automobiles Reviver dans tout le Michigan.

© Fournis par Turbo.fr

Les plaques sont disponibles en deux options

Le premier est un modèle auto-installé alimenté par batterie avec une batterie remplaçable de cinq ans qui coûte 19,95 $ par mois. Le second est un modèle câblé installé par un professionnel qui comprend des fonctionnalités télématiques intégrées et un écran rétroéclairé pour 24,95 $ par mois.

Les deux options permettent le renouvellement de l'immatriculation, des services de localisation de véhicules et des fonctionnalités de sécurité, telles que le signalement d'un véhicule volé via l'application.

Les entreprises du Michigan peuvent également acheter le produit RFleet de Reviver. Le produit regroupe les plaques d'immatriculation numériques avec le tableau de bord du logiciel RFleet de la société qui offre une suite de fonctionnalités pour les gestionnaires de flotte de véhicules commerciaux.

Le Michigan est le troisième État, après la Californie et l'Arizona, qui autorise la vente et l'enregistrement légaux de la ligne de plaques d'immatriculation numériques. Les responsables de Reviver disent que plus de 10 autres États sont à divers stades d'adoption.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Turbo.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon