Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le constructeur français Hopium s’installe en Normandie pour fabriquer sa future berline à hydrogène

logo de Autonews Autonews il y a 2 jours Quentin Guéroult
Le constructeur français Hopium s’installe en Normandie pour fabriquer sa future berline à hydrogène © Hopium Le constructeur français Hopium s’installe en Normandie pour fabriquer sa future berline à hydrogène

La marque française Hopium a choisi d’installer ses lignes de production à proximité de Vernon, en Normandie. Le but ? Fabriquer l’Hopium Machina, sa future berline à hydrogène dont la commercialisation est prévue pour la fin d’année 2025. 1 500 personnes doivent être embauchées au niveau local.

Après Alpine, la Normandie accueille un nouveau constructeur français sur ses terres. C’est précisément à Douains, près de Vernon dans l’Eure, qu’Hopium a en effet choisi d’installer son site industriel. Sur ce terrain de 35 hectares, la jeune marque compte installer ses premières lignes de production afin de fabriquer sa berline à hydrogène, l’Hopium Machina.

Selon les dires d’Hopium, ces lignes de production normandes “pourront atteindre une capacité de 20 000 véhicules par an”. Un centre de recherche et développement doit aussi être installé sur le site. La marque tricolore prévoit d’embaucher “plus de 1 500 personnes”, comme s’en félicite Olivier Lombard, patron du constructeur :

C’est un projet d’envergure qui concourt au renouveau industriel du pays. Hopium, en sélectionnant ce site pour l’implantation de ses infrastructures de pointe, accomplit une nouvelle étape décisive de sa roadmap qui doit conduire à la mise sur le marché fin 2025 des premiers modèles Hopium Māchina. Je remercie les acteurs locaux et régionaux ainsi que toutes les équipes Hopium, investis dans la mise en œuvre du projet.

Un atout industriel pour la Normandie

L’installation d’Hopium en Normandie s’inscrit en tout cas dans le Plan Normandie Hydrogène. Adopté en 2018 avec une enveloppe de 15 millions d’euros sur trois ans, celui-ci comprend le développement d’un réseau de stations de recharge hydrogène, mais aussi la promotion des véhicules utilisant ce carburant. Un car rétrofité à l’hydrogène est également expérimenté “sur une ligne interurbaine” en région normande. Hervé Morin, président de la région Normandie, considère cette installation d’Hopium comme une “excellente nouvelle” :

Ce projet contribuera au développement de la filière hydrogène normande. La Normandie est pionnière dans le développement de cette filière d’avenir. Près d’un tiers de la consommation nationale d’hydrogène se fait en Normandie, en particulier dans le secteur de la chimie et de la pétrochimie ainsi que dans le secteur aérospatial par la présence du site d’essai d’Ariane Group.

Mise en service vers la fin d’année 2024

La localisation du site d’Hopium est par ailleurs stratégique. L’usine est située à moins d’une heure de Paris, et “à proximité immédiate” de l’autoroute A13. La gare SNCF de Vernon n’est pas loin non plus. La mise en service de ce site industriel est prévue pour la fin d’année 2024, avec une inauguration début 2025.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Autonews

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon