Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Vers un déclin de la production de véhicules électriques en occident ?

logo de Turbo.fr Turbo.fr 22/06/2022 Sébastien Gosset
© Fournis par Turbo.fr

Par Sébastien Gosset

Mardi 21 juin 2022

Les ventes de véhicules électriques ont grimpé en flèche en 2021, mais sont à la traîne dans certaines parties du monde, car la hausse des coûts alimentée par le prix des minéraux critiques fait baisser la demande, selon l'Agence internationale de l'énergie.

L'incitation des gouvernements freinée par les coûts miniers

Stimulée par les incitations gouvernementales, l'AIE a déclaré que les ventes de véhicules électriques, y compris les hybrides entièrement électriques et rechargeables, avaient doublé en 2021 pour atteindre un record de 6,6 millions. L'agence a déclaré que plus de véhicules électriques étaient désormais vendus chaque semaine que pendant toute l'année 2012.

L'AIE a déclaré que la forte croissance s'était poursuivie au cours de la première partie de 2022, avec 2 millions de véhicules électriques vendus au premier trimestre, mais que les progrès ralentissaient, en particulier dans certaines régions, la hausse des coûts réduisant l'appétit des consommateurs.

Les prix du lithium, un minéral crucial pour les batteries de voiture, étaient plus de sept fois plus élevés en mai 2022 qu'au début de 2021, et les prix du cobalt et du nickel ont également augmenté, a indiqué l'AIE.

Invasion russe et mainmise de la Chine sur les batteries

L'AIE a conclu que le prix des batteries pourrait augmenter de 15 % si ces prix restaient proches des niveaux actuels, ce qui annulerait plusieurs années de déclin. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a créé de nouvelles pressions, puisque la Russie fournit 20 % du nickel mondial de qualité batterie.

Les inquiétudes des gouvernements occidentaux concernant le contrôle chinois de certaines terres rares ont également alimenté un intérêt accru pour l'augmentation des approvisionnements.

Plus de la moitié de toute la capacité de traitement et de raffinage du lithium, du cobalt et du graphite est située en Chine, tandis que

Pékin produit les trois quarts de toutes les

batteries lithium-ion et possède 70 % de la capacité de production pour les cathodes et 85 % pour les anodes

, les deux qui sont des composants essentiels des batteries.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Turbo.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon