Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Anne-Elisabeth Lemoine : cette maladresse qu'une invitée ne lui pardonne pas dans C à vous

Qu’ils soient artistes, hommes politiques ou animateurs, Anne-Elisabeth Lemoine s’emploie toujours à mettre ses invités à l’aise quand elle reçoit ses invités sur le plateau de C à vous sur France 5. Du moins quand elle les reçoit. Mercredi 14 avril, l’animatrice devait accueillir la journaliste Sonia Mabrouk sur son plateau pour parler du livre de cette dernière, Insoumission française. Mais la veille de l’émission, la production l’a avertie que sa venue n'était plus d’actualité et donc annulée. Une décision de dernière minute que Sonia Mabrouk a relayée sur son compte Twitter : "Chers amis et lecteurs, il était prévu depuis un mois que je parle de mon livre 'Insoumission française' sur le service public ce soir, sur France 5. Invitation annulée la veille… Donc, rendez-vous bientôt sur d’autres antennes.", avant d’ajouter : "Et vive la confrontation d’idées quand elle est possible". Sonia Mabrouk affirme qu’elle ne veut pas retourner dans l’émission Contactée par nos confrères de Pure médias, Sonia Mabrouk ne remet pas en cause le fait que la production ait annulé sa venue dans l’émission d’Anne-Elisabeth Lemoine, mais plutôt la manière dont elle a été prévenue. "J’avais hésité à y aller, mais j’ai dit oui. C’était calé depuis plus d’un mois. Puis, ils ont annulé la veille. Je n’ai pas eu de coup de fil, ni d’explications", a-t-elle ainsi expliqué. "Que ce soit pour moi ou pour d’autres auteurs, je trouve que c’est cavalier. Ils ont annulé. C’est tout à fait leur droit. Mais j’ai trouvé que c’était inélégant et irrespectueux". Anne-Elisabeth Lemoine tente de trouver un compromis Pour essayer d’apaiser la situation, Anne-Elisabeth Lemoine aurait passé un coup de téléphone en proposant à Sonia Mabrouk une nouvelle date pour sa venue. Mais cette dernière n’en démord pas et refuse désormais de se rendre sur le plateau de C à vous. "C’est fini. Je n’irai pas. Je n’en fais pas un cas, mais je me suis permis un tweet car je trouve que ça ne se fait pas.", déclare-t-elle.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Public

Plus de Public

image beaconimage beaconimage beacon