Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Aya Nakamura taclée sur sa garde à vue par un internaute, elle lui répond

logo de Voici Voici 31/08/2022 Elvira Belicourt
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Quelques semaines après avoir été placée en garde à vue avec son compagnon Vladimir Boudnikoff pour "violences réciproques sur conjoint", Aya Nakamura a été taclée à ce sujet par un internaute auquel elle a répondu de la meilleure des manières !

Au début du mois d'août, Aya Nakamura avait tristement fait parler d'elle. Pas pour un énième tube qui s'était hissé au sommet des charts mais bien pour une affaire de violences conjugales. Comme l'avaient révélé TF1 et LCI, la chanteuse de 27 ans et son compagnon Vladimir Boudnikoff avaient été placés en garde à vue au commissariat de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, pour "violences réciproques sur conjoint". Convoqués par les enquêteurs pendant plusieurs heures, les jeunes parents étaient finalement repartis avec une convocation judiciaire. Ils devraient tous deux être jugés au mois de novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

D'abord restés silencieux, les deux artistes avaient fini par s'exprimer sur les réseaux sociaux. C'est Vladimir Boudnikoff, qui, dans un message relayé par Aya Nakamura, avait tenu à apporter quelques précisions. "La femme que j'aime et moi-même allons très bien. Vraiment rien de grave, rien. Nous avons fait des bêtises ce soir-là et c'est la vie aussi. Je n'ai braqué personne. Avec aucune arme à feu, sans poudre, ni balles... Je ne suis pas El Chapo. Juste un fumeur, le soir à la maison avant Netflix. Donc tout va bien", avait tenu à faire savoir le producteur de 34 ans.

Aya Nakamura ironise sur sa garde à vue

Depuis cette polémique qui s'est rapidement éteinte, chacun a repris le cours de sa vie et la sympathie du public ne semble pas avoir été ébranlée. Même si certains ne sont pas résolus à tourner la page... C'est ce qu'a constaté Aya Nakamura en organisant une session de questions/réponses avec ses abonnés sur Instagram.

La chanteuse, qui n'avait pas échangé avec ses followers depuis un bon moment, a décidé de les laisser aborder les sujets qu'ils souhaitaient. C'est ainsi que l'un d'entre eux lui a demandé : "C'est bien la prison ?". Mais il en faut plus pour pousser à bout la maman de deux enfants, qui a simplement répondu avec ironie : "Trop bien même". N'en déplaise à ceux qui voulaient la voir sortir de ses gonds !

© Fournis par Voici Instagram
À lire aussi
Aya Nakamura maman : elle partage une rare photo de ses filles et leur fait une tendre déclaration - Voici
Publicité
Publicité

Plus de Voici

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon