Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Bigflo et Oli accusés de plagiat par un artiste toulousain

logo de Voici Voici 22/09/2020 La rédaction Voici
Bigflo et Oli accusés de plagiat par un artiste toulousain © Starface Bigflo et Oli accusés de plagiat par un artiste toulousain

Bigflo et Oli ont annoncé qu’ils lançaient un festival dans leur ville, Toulouse. Mais le logo de l’événement ressemble beaucoup à des illustrations d’un artiste local, Fräneck, qui a dénoncé la situation avec un montage très frappant.

Le 15 septembre dernier, Bigflo et Oli ont annoncé une grande nouvelle à leurs fans : « On lance notre festival. Le Rose Festival, ont-ils fait savoir sur les réseaux sociaux. Près de Toulouse en septembre 2021 (à voir évidemment selon l'évolution du corona). Plus de 3 ans qu'on bosse sur ce projet fou ! Encore un rêve de frères qui va se réaliser. On est fous de joie d'enfin pouvoir vous l'annoncer ! » Mais l’événement organisé par les frères Ordonez fait déjà polémique dans la ville rose. En cause ? Le logo du festival, qui représente un mur de briques roses avec des yeux. Un visuel qui ressemble fortement à des œuvres de Fräneck, un autre artiste toulousain bien connu de la scène underground. Et ce dernier a justement publié sur Facebook un montage comparant le logo du festival de Bigflo et Oli avec deux de ses illustrations. La première, en noir et blanc, a été publiée dans son livre Casanier en 2017. La deuxième est le logo de Rose Béton, un festival de street art qui s’est tenu à Toulouse en 2019. Dans les deux cas, la ressemblance est frappante.

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Fräneck dénonce le graphiste de Bigflo et Oli

Sur sa page Facebook, Fräneck s’en est pris au graphiste qui a créé le logo du festival de Bigflo et Oli. « Plagiat 3000. Ça pompe, oui, mais ça pompe local ! Tu peux être fier mec », a-t-il ironisé. Une publication qui a généré des centaines de commentaires et suscité une réaction de l’intéressé. « Que les choses soient bien claires, je ne te connais pas, ni toi, ni ton travail et je ne comprends pas pourquoi tu penses que je me suis inspiré de toi à travers une page de ton livre sortie en 2017, c’est très prétentieux », a commenté Malick Simple, qui a réalisé l’affiche du Rose Festival. Contacté par le Huffington Post, il s’est davantage expliqué : « Ça me dépasse un peu. C’est un peu tiré par les cheveux. Tapez “yeux”, “mur” sur Giphy c’est ultra populaire. C’est une image très populaire donc je comprends pas, a-t-il assuré. C’est un logo qu’on a créé avec Bigflo et Oli pour la marque Visionnaire et c’est devenu l’image du festival. Le logo va devenir un petit personnage animé avec des bras et des jambes. » Si Bigflo et Oli n’ont pas souhaité réagir auprès du Huffington Post, l’un d’entre eux l’a fait sur Facebook. Florian (alias Bigflo), connu pour ses coups de sang sur Twitch et les réseaux sociaux, n’a pas pu s’empêcher de répliquer. Agacé par un énième internaute qui l’accusait de plagiat (prénommé Romain), le rappeur a répondu, cinglant : « Calme-toi Roro ! C’est qu’un logo. »

Plagiat 3000Ça pompe, oui, mais ça pompe local !Tu peux être fier mec.

Posted by Fräneck Kcenärf on Thursday, September 17, 2020
Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon